Dimanche, 14 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 14 s

350e de Chicoutimi : Un logo conçu à Mashteuiatsh

Jean-Philippe Tremblay
Le 01 juin 2023 — Modifié à 14 h 25 min le 01 juin 2023
Par Jean-Philippe Tremblay - Journaliste

La Corporation des Fêtes du 350e anniversaire de Chicoutimi, établissement historique, a dévoilé jeudi matin, le logo officiel des festivités pour la commémoration de 1676-2026. Ce dernier a été conceptualisé par la société d’histoire et d’archéologie de Mashteuiatsh.

« C’est une histoire commune que l’on a ensemble, c’est un plaisir de collaborer et d’être partenaire de cet évènement. Notre histoire est liée et c’est une belle opportunité de faire valoir notre intention de travailler ensemble », souligne le vice-chef de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh, Patrick Courtois.

L’effigie, créer par des artisans de Mashteuiatsh, tend à rappeler la rencontre des deux peuples fondateurs de la région. Plusieurs éléments rappelant des motifs traditionnels de la nation innue sont présents sur le logo, la fleur de bleuet qui est également un symbole commun pour les deux nations, s’y retrouve aussi. Le poste de traite de Chicoutimi, lieu initial de la ville de Chicoutimi, a également été imbriqué dans le motif.

« Cette célébration représente non seulement la naissance de notre ville, mais aussi d’une collaboration avec les Premières Nations. Ensemble, nous travaillons pour valoriser notre patrimoine et le faire rayonner à travers le Québec, » mentionne la mairesse de Saguenay, Mme Julie Dufour.

Pour l’instant, aucune activité n’a été dévoilée dans le cadre des festivités. L’organisation entend procéder à l’embauche d’une direction générale pour voir à la planification de la programmation.

Aides financières

Plusieurs acteurs participent financièrement à l’organisation des festivités. Parmi ceux-ci, Jacques Cleary et les membres du conseil d’arrondissement de Chicoutimi ont permis un financement à la hauteur de 25 000 $.

Le bureau de la députée de Chicoutimi et ministre régionale, Andrée Laforest, a consenti un montant de démarrage de 15 000 $.

Pour sa part, Ville Saguenay prévoit 100 000 $ pour permettre l’embauche d’une ressource à la direction générale.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES