Actualités

Temps de lecture : 1 min 51 s

Andrée Laforest réélue haut la main dans Chicoutimi

Jean-François Desbiens
Le 03 octobre 2022 — Modifié à 20 h 37 min le 03 octobre 2022
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

Andrée Laforest réélue haut la main dans Chicoutimi

La caquiste Andrée Laforest a été réélue par une forte majorité pour un second mandat dans Chicoutimi.

 La ministre sortante de l’Habitation et des Affaires municipales a obtenu 62,2 % des votes après 155 bureaux de scrutins dépouillés sur 164, au moment d’écrire ces lignes.

C’est bien davantage qu’en 2018 lorsqu’elle avait mis fin au château fort péquiste et battu Mireille Jean avec 39,3 % des suffrages.

Cette fois-ci, Mme Laforest dispose d’une avance de 14 419 voix sur sa plus proche rivale, la péquiste Alice Villeneuve.

Après avoir remercié une cinquantaine de militants et de sympathisants réunis lors d’un rassemblement à l’Hôtel Le Montagnais, la députée réélue s’est dite très contente de sa victoire.

« Je suis très heureuse et je remercie les citoyens de Chicoutimi. J’ai vu que le pourcentage du vote que j’ai obtenu était très élevé. Ça me donne beaucoup de pression et j’espère que je serai à la hauteur des attentes des gens du comté.  Demain, je vais continuer le travail et je retourne à Québec pour mes citoyens. »

Interrogée à savoir si elle espère obtenir les mêmes responsabilités ministérielles qu’elle avait, Andrée Laforest a préféré ne pas répondre.

« C’est mon patron, François Legault, qui va décider. C’est certain que si j’ai à nouveau le privilège d’avoir un siège au conseil des ministres, je serais très heureuse parce que je pense que durant les quatre dernières années, ça s’est bien déroulé. Je vais laisser M. Legault prendre la décision. »

Mme Laforest ajoute que le développement économique, la santé, l’éducation et la lutte à la pénurie de main-d’œuvre seront ses priorités. Elle compte aussi accorder beaucoup d’importance au développement du secteur nord de Chicoutimi.

L’ex-femme d’affaires souhaite reprendre plusieurs dossiers qu’elle a mis de côté durant la campagne électorale, telle que le développement de la zone portuaire et la construction de logements.

Le PQ termine second

De son côté, la porte-couleurs du Parti Québécois estime avoir bien performé en arrivant 2e, récoltant 14,2 % d’appuis, devant le candidat de Québec solidaire, Adrien Guibert-Barthez, qui a obtenu 11,4 % des suffrages.

« C’était mon objectif et je suis très fier, a déclaré Alice Villeneuve, une étudiante en droit. Je savais que j’avais tout un défi en m’opposant à la ministre Andrée Laforest. Dans quatre ans, vous allez me revoir. »

Le représentant du Parti conservateur dans Chicoutimi, Éric Girard, a quant à lui obtenu 8,4 % des votes, tandis que le représentant du Parti libéral, Gabriel Caron, a terminé en 5e place, avec à peine 3 % des suffrages.

Soulignons que le taux de participation a atteint 66 % dans Chicoutimi et c’est dans cette circonscription que le vote par anticipation a été le plus élevé de la région avec près de 23 %.

 

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES