Dimanche, 16 juin 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 27 s

Après 57 ans d’histoire, le Barillet ferme ses portes

Serge Tremblay
Le 08 septembre 2023 — Modifié à 09 h 58 min le 08 septembre 2023
Par Serge Tremblay - Rédacteur en chef

Ce qui était une véritable institution à Jonquière rend les armes. Le Barillet, ayant pignon sur la rue St-Dominique depuis 1966, ferme ses portes.

Le propriétaire Michel Tremblay résume le tout à trois mots: pandémie, dégât d’eau et son chef qui a dû quitter.

« On l’a pas eue facile. D’abord la pandémie qui nous a mis en mode pause et avec laquelle on a perdu du monde. Ensuite, ç’a été le dégât d’eau, qui nous a imposé une autre fermeture forcée, de dix mois celle-là. Quand le dégât d’eau est arrivé le 21 février 2021, la PCU (prestation canadienne d’urgence), il n’y en n’avait plus. Je n’exagèrerai rien en vous disant qu’en deux ans, le Barillet a pu bénéficier de seulement de deux mois d’opération », explique-t-il.

Chef

Et comme souvent un malheur n’arrive jamais seul, Michel Tremblay déplore le départ de son chef cuisinier, départ avec lequel il a dû composer du mieux qu’il pouvait. « Pour des raisons personnelles, Léo a dû quitter. Je lui dois énormément à Léo. La réputation de la cuisine au Barillet, c’est lui qui l’a bâtie. En somme, quand tu roules à 50% de ce que t’avais avant, tu ne peux pas arriver ou rivaliser. En plus de Léo, j’ai perdu du personnel d’expérience. »

Lettre

L’équipe du Barillet fonctionnait avec une trentaine de personnes, comparativement à une cinquantaine il n’y a pas si longtemps. La direction a communiqué l’information de la fermeture du commerce par le biais d’une lettre transmise aux employés la semaine dernière.

« Nous serons présents (Michel, Kathy, Sébastien) au restaurant lundi, afin de répondre à vos questions, vos commentaires ou pour simplement discuter. Nous sommes désolés de la manière dont les choses se sont déroulées », pouvait-on y lire.

La fermeture définitive du commerce est survenue quelques jours plus tard, soit le dimanche 10 septembre.

Mentionnons que le Barillet a été fondé en 1966 par Paul Tremblay et que son fils Michel en était devenu le propriétaire en 2001. À l’origine, le Barillet offrait des mets chinois, le restaurant avait réorienté sa vocation pour devenir La Maison du steak et des fruits de mer.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES