Samedi, 24 février 2024

Économie

Temps de lecture : 45s

Miser sur les familles pour soutenir la rétention 

Le 06 octobre 2022 — Modifié à 15 h 36 min le 06 octobre 2022
Par Mélyna Girard

Miser sur les familles pour soutenir la rétention 

À Québec, les offres d’emploi poussent comme des champignons, et ce, dans une foule de secteurs. Le recrutement des travailleurs internationaux est donc devenu incontournable, selon Marie-Josée Chouinard, directrice principale de l’attraction et de la rétention de talents de Québec International, un organisme qui aide les employeurs de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches à attirer des talents d’ailleurs.

Pour une entreprise, embaucher un employé à l’international représente un investissement de plusieurs milliers de dollars et une attente pouvant aller jusqu’à deux ans. Pour un employé, cela représente une transition majeure dans sa vie. « Il y a tout un contexte d’intégration et de relocalisation de la famille à prendre en compte, observe Marie-Josée Chouinard. Quand les employés décident de retourner [dans leur pays d’origine], la raison principale, c’est la non-intégration de la famille. »

Pour lire la suite de l'article

 

Le Cahier EntrePreneurs est une initiative de Trium Médias, en collaboration avec le journal Les Affaires. Dans les éditions trimestrielles (avril, juin, septembre et novembre) se trouveront des articles touchant directement les enjeux et défis du monde des affaires.

Pour consulter la troisième édition

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES