Mercredi, 17 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 25 s

Inauguration de l’exposition permanente 

Longue vie à la chapelle Saint-Cyriac 

Le 10 juillet 2024 — Modifié à 14 h 54 min le 10 juillet 2024
Par Mahyna Tremblay - Collaboration CKAJ

L’inauguration de l’exposition permanente Saint-Cyriac sorti des eaux ainsi que du parcours numérique de la chapelle Saint-Cyriac s’est déroulée la semaine dernière au Lac-Kénogami. 

L’exposition se divise en deux parties. À l'intérieur se trouve l’exposition qui raconte l’histoire du village en incluant la montée des eaux qui a mené à sa disparition ainsi que l’histoire du lac Kénogami et la présence autochtone. À l’extérieur de la chapelle, on propose un parcours numérique afin de découvrir les bâtiments du village il y a 100 ans. 

« Il y a six stations : quatre autour de la chapelle et deux près du débarcadère du Lac-Kénogami. On pourra s’y rendre avec notre téléphone portable ou notre tablette pour voir en 360 degrés comment c’était il y a 100 ans à différentes étapes de la montée des eaux », a expliqué le président de la société du parc patrimonial Cyriac du Lac-Kénogami, Pierre Boudreault. 

Moyen de financement 

Ce dernier soutient que le but de cette exposition est d’attirer les touristes ainsi que les familles locales, afin qu’ils participent à la campagne de financement de la chapelle.  

« Nous avions besoin d’une exposition et d’un parcours numérique pour assurer une pérennité durable. Nous voulions que la population puisse en profiter tout en contribuant à la pérennité de la chapelle, car nous devons amasser des fonds. » 

Le Réseau des Organismes de Lac-Kénogami (ROLK) travaille sur ce projet depuis sept ans et sa présidente, Sylvie Brassard, est très fière de voir ce projet enfin se réaliser. 

« La mission du ROLK a été de sauver la chapelle Saint-Cyriac. En 2017, la priorité a été d’éviter sa fermeture, pour qu’en 2024, la mission soit accomplie. C’est une réussite totale! Je suis fière et heureuse de voir que la chapelle continue. Venez nous voir au Lac-Kénogami, on vous attend ! » 

La consultante en développement des territoires, Isabelle Brochu, est ravie que cette exposition ait vu le jour malgré toutes les contraintes posées par le manque d’espace dans la chapelle. Elle invite la population à venir explorer, pendant les deux heures du parcours, cette exposition.

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES