Dimanche, 21 avril 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 11 s

15 M$ au Mont-Fortin

La Ville de Saguenay va de l’avant

Le 17 février 2024 — Modifié à 06 h 32 min le 17 février 2024
Par Sara-Léa Bouchard, CKAJ 92,5 collaboration spéciale

La Ville de Saguenay a décidé d’aller de l’avant avec la modernisation du Centre de ski Mont-Fortin de Jonquière. Dans sa globalité, le projet déposé au Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives, sportives et de plein air (PAFIRSPA) est estimé entre 14 et 15M$.

« Le but, c’était d’améliorer et de pérenniser le sort du Mont-Fortin. Cette année, au comité exécutif, on a d’abord octroyé un mandat de 350 770 $ à la firme Doppelmayr Canada de Saint-Jérôme pour procéder au changement du tapis roulant en remplacement du T-bar. Ensuite, un 5M$ a été déposé au Plan triennal 2024 et dernièrement, un montant de 600 000 $ pour faire des plans et devis et honoraires professionnels dans la mise en œuvre du Plan directeur des stations du Mont-Fortin et du Mont-Bélu de La Baie », a d’abord souligné le président de l’arrondissement de Jonquière, Carl Dufour.

Le dépôt du projet au PAFIRSPA comprend quatre aspects, soit le remplacement et le prolongement du télésiège, la reconfiguration de la circulation des skieurs, la construction d’un nouveau garage à l’extérieur du bâtiment principal ainsi que le réaménagement intérieur dudit bâtiment principal.

Après avoir vécu des périodes d’incertitude quant à la survie des deux centres de ski, Carl Dufour est désormais très heureux de voir le tout se concrétiser.

« Je suis extrêmement content que les membres du conseil de ville aient mis ce plan-là de l’avant, parce que ça fait des années qu’on discutait à savoir si l’on allait devoir fermer le Mont-Fortin ou le Mont-Bélu. Là, je pense qu’on s’assure de conserver les deux pentes, ce qui est important pour nous », ajoute-t-il.

Le conseiller du district 2 et membre de la Commission des sports, Claude Bouchard, abonde dans le sens de son collègue.

« Maintenant, on investit. On le sait, ce n’est pas un projet de district, c’est un projet de la Ville. Avant de commencer le mandat, on avait dix objectifs et la refonte des centres de ski en faisait partie. Ce n’est pas seulement pour les gens de Kénogami ou de Jonquière, mais aussi pour ceux de Shipshaw qui me posaient des questions par rapport à ça, donc on s’est dit qu’on allait travailler fort à développer ce projet », mentionne-t-il.

Un achalandage fort

Au chapitre de l’achalandage en 2019-2020, ce sont près de 18 737 visites au Mont-Fortin qui ont été recensées, pour une moyenne de 260 personnes par jour, alors qu’en 2022-2023, le nombre a grimpé à 25 312 pour une moyenne de 367 personnes par jour. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, l’affluence au centre de ski jonquiérois ne cesse d’augmenter avec les années.

Le président de la Commission des sports et conseiller municipal, Michel Thiffault, croit que la modernisation des installations et l’expérience de qualité offerte attireront les skieurs amateurs et les familles de la région sur les pistes.

« J’en suis convaincu. Le Mont-Fortin, c’est le plus beau terrain de jeu qu’on possède en ville. Un centre de ski qui se trouve à cinq minutes d’Arvida et de Jonquière, tout aussi près de Chicoutimi, c’est quelque chose à pérenniser. On a vendu déjà beaucoup de cartes de membre, ça va bien ! »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES