Vendredi, 19 avril 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 17 s

Saint-Jean-Vianney : Le village aux pieds d'argile et à la tête droite

Louis Potvin
Le 18 mai 2023 — Modifié à 14 h 15 min le 18 mai 2023
Par Louis Potvin - Rédacteur en chef

Balado Boréal a dévoilé son nouveau projet de baladodiffusion qui porte sur les événements entourant la tragédie de Saint-Jean-Vianney.

Initialement, l’idée du projet a germé dans la tête de Carl Gaudreault (fondateur de l’entreprise Balado Boréal), en tombant sur une boîte remplie de souvenirs de Saint-Jean-Vianney dans le sous-sol de ses parents. Officiellement, l’entreprise travaille sur le projet depuis 2021.

À travers cette série de six épisodes qui sont construits sous la forme d’un documentaire, on peut entendre plusieurs témoignages de gens qui ont vécu la tragédie du 4 mai 1971.

L’ambiance sonore accompagnant le récit faisait partie des priorités pour Carl Gaudreault.

« On a recréé le son exact que les gens ont entendu pendant le glissement de terrain, à partir des témoignages qu’on a reçus. On l’a fait écouter aux anciens et ils nous ont confirmé que c’était vraiment le son qu’ils avaient entendu ce soir-là », a-t-il précisé.

« Nous sommes heureux de voir six heures de témoignages personnels, de visions et autant d’histoires que de gens qui ont vécu à Saint-Jean-Vianney. On rentre dans une phase où, collectivement, on va pouvoir grandir de cette histoire », a indiqué la mairesse de Saguenay, Julie Dufour, qui travaille en collaboration avec les survivants de la tragédie depuis qu’elle est conseillère du secteur de Shipshaw.

Les six épisodes du balado, Saint-Jean-Vianney, le village aux pieds d’argile est disponible sur l’ensemble des applications d’écoute, comme Apple Podcasts, Spotify ou sur le site internet de baladoboreal.com. Elles ont été produites en collaboration avec la ville de Saguenay, Hydro-Québec, la Corporation pour la sauvegarde et la valorisation du territoire de St-Jean-Vianney et le Centre d’histoire d’Arvida.

Rappelons pour l’histoire que le glissement de terrain de Saint-Jean-Vianney a causé la destruction de 42 maisons, la mort de 31 personnes, tout en marquant à vie les survivants de la tragédie, toujours ébranlés par les événements 52 ans plus tard.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES