Actualités

Temps de lecture : 1 min 8 s

Mission en Suède pour la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord

Louis Potvin
Le 17 mai 2023 — Modifié à 09 h 23 min le 17 mai 2023
Par Louis Potvin - Rédacteur en chef

Mission en Suède pour la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord

La Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) se rendra en Suède du 22 au 26 mai prochain, dans la région de la municipalité de Skellefteå, pour une mission stratégique.

« Cette mission nous permettra d’apprendre des meilleures pratiques en matière d’implantation de projets d’envergure et de discuter des différents enjeux rencontrés sur les plans économique, environnemental et humain par les acteurs clés de Skellefteå, un milieu similaire à Saguenay », explique Sandra Rossignol, présidente-directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord.

La CCISF sera accompagnée de Promotion Saguenay, ainsi que de la Corporation de développement industriel et maritime, laquelle a pour mission de favoriser et promouvoir le développement de la zone industrialo-portuaire de Saguenay, ainsi que le transport et la logistique maritimes.

Le modèle de développement économique de Skellefteå présente de nombreuses similitudes et points d’intérêts pour Saguenay. La ville minière de 70 000 habitants vivait des défis démographiques et économiques, avant qu’une importante entreprise décide d’y implanter son usine de batteries pour véhicules électriques afin d’y créer plus de 3000 emplois.

« Les participants à la mission souhaitent s’inspirer de cette décision audacieuse, couronnée de succès et qui est aujourd’hui citée à titre de modèle du genre à l’international. C’est un énorme travail qui s’est fait à Skellefteå pour réussir l’implantation de ce géant et en faire un exemple de cohabitation harmonieuse avec son milieu.  Au final, c’est une région nordique entière qui est dorénavant revitalisée avec fierté et qui devient un carrefour international en matière de transition énergétique. »

La mission est rendue possible grâce à un financement de 30 000$ du ministère des Relations internationales et de la Francophonie.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES