Actualités

Temps de lecture : 1 min 47 s

36 nouveaux logements abordables construits cette année à Chicoutimi

Jean-François Desbiens
Le 24 avril 2023 — Modifié à 11 h 01 min le 24 avril 2023
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

36 nouveaux logements abordables construits cette année à Chicoutimi

L’Office municipal d’habitation (OMH) de Saguenay s’apprête à lancer la construction de 36 nouveaux logements, tous des 3 et demi destinés aux gens à revenu modeste, à Chicoutimi. Il s'agit d'un projet d’environ 10 M$.

L’emplacement précis de l’immeuble n’est pas encore déterminé selon son directeur général, Éric Gauthier.

« Les travaux débuteront cette année. Il faut qu’il se cogne des clous en 2023! On devrait livrer ça en 2024 ou au début 2025. Ça prend environ un an ou un an et demi à construire. Quant à l’emplacement, il n’a pas été choisi définitivement. On en étudie deux ou trois actuellement. Chose certaine, ce sera dans l’arrondissement de Chicoutimi. »

Le financement sera assuré par le gouvernement provincial en vertu du Programme d’habitation abordable Québec (PHAQ) lancé l’an dernier. La clientèle visée ne sera toutefois pas la même que celle du HLM Saint-Dominique à Jonquière qui sera reconstruit après avoir été incendié.

« Dans un HLM, on vise des gens à revenus très faibles. Environ 20 000 $ et moins pour être admissible. À Chicoutimi, les locataires seront de la classe moyenne, soit par exemple des personnes qui gagnent entre 40 000 et 60 000 $ par année. Des personnes seules ou en couple, parce que plus de 80 % de notre demande, c’est dans le 3 et demi. C’est une autre clientèle, mais eux aussi ont de la difficulté à se loger actuellement. »

Moindre prix

Ces logements, qui devraient rapidement trouver preneurs, seront offerts à moindre prix que dans le secteur privé, souligne le directeur général de l’OMH.

« Normalement, c’est 30 % de notre revenu qu’on devrait affecter à notre logement et pour certaines personnes, c’est maintenant 50 ou 60 % de leur revenu. On va aider ces gens qui travaillent, mais n'arrivent pas à joindre les deux bouts, en mettant à leur disposition des logements 3 et demi qui vont se louer entre environ 540 et 600 $. Dans le privé, ce serait 850 $. »

Éric Gauthier est très conscient qu’avec le très faible taux d’occupation des logements qui sévit actuellement à Saguenay, les besoins sont criants. Il croit même qu’il faudra au moins 5 à 10 ans pour revenir à un taux de 3 ou 4 %.

« Il n’y a en a pas assez des logements et il y aura toujours une demande pour les logements sociaux. On veut mettre des unités sur le marché. C’est pour ça qu’on décolle en même temps les projets de Jonquière et Chicoutimi. Le gouvernement a mis en place beaucoup de moyens et maintenant, il faut livrer la marchandise. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES