Vendredi, 19 avril 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 55 s

Restaurant 4 chemins : une institution jonquiéroise ancrée dans l’histoire depuis 1952

Jean-Philippe Tremblay
Le 24 février 2023 — Modifié à 11 h 50 min le 24 février 2023
Par Jean-Philippe Tremblay - Journaliste

Si vous connaissez le restaurant 4 chemins, c’est en partie parce que cette institution existe dans l’arrondissement Jonquière depuis 1952. Au travers du temps et de père en fils, le restaurant a changé d’endroit, mais sa vocation a toujours été la même : offrir un milieu personnalisé où venir casser la croûte est un bonheur.

Yves Villeneuve est propriétaire depuis 2019 du restaurant situé au coin Saint-Jean-Baptiste et Saint-Alexandre à Jonquière. Ce dernier s’est initié au rudiment du métier à 11 ans dans le restaurant de son père comme plongeur. Il a ensuite graduellement gravi les échelons pour finalement devenir propriétaire du 4 chemins quelques années plus tard.

Le septuagénaire a d’ailleurs décidé de couper court à sa retraite. Trop passionné, il trouvait difficile de vivre loin de la restauration, après 60 ans à œuvrer dans le milieu.

« Après avoir travaillé pour celui de mon père, j’ai eu le mien pendant plusieurs années. J’étais à ma retraite depuis 2 deux ans, mais moi et mon épouse on s’ennuyait de voir des gens, ça fait 60 ans que je suis dans le domaine, mais on aime ça, on a fait ça toute notre vie. En 22 ans dans mon dernier restaurant, j’ai pris 3 jours de congé. Encore aujourd’hui, on est ici tous les jours », soutient le sympathique propriétaire.

Le bâtiment actuel est lui aussi ancré dans l’histoire de Jonquière. Après avoir changé maintes fois de vocation, de comptoir laitier dans les années 1950-1960 à dépanneur, fruiterie et restaurant, l’édifice du 2234 Saint-Jean-Baptiste a trouvé le mariage parfait en devenant le 4 chemins en 2019.

Selon le propriétaire, Yves Villeneuve, l’achalandage dans son restaurant de quartier est particulièrement forte depuis la fin de la pandémie. (Photo Trium média Jean-Philippe Tremblay)

Les restaurants de quartier en voie d’extinction

À une époque où les contacts et les lieux de partage sociaux sont de plus en rares, les restaurants de quartier se trouvent plus pertinents que jamais.

« On est vraiment dans le principe de restaurant de quartier comme il n’y en a plus, où tout le monde se connait. Je n’ai rien contre les chaines de restaurants fast-food, mais c’est tellement impersonnel, ici nos clients ça nous jase, ça parle avec les serveuses, ça vient qu’on les connait on s’appelle par nos noms. C’est plaisant, on crée une proximité autant pour eux que pour nous », rappelle monsieur Villeneuve.

La rétention d’employés est d’ailleurs un élément essentiel, selon monsieur Villeneuve, pour créer cette proximité tant recherchée par les restaurants de quartier. C’est d’abord grâce à ses employés, dont certains y travaillent depuis plus de 20 ans, que cette proximité est créée. C’est également une régularité qui permet d’offrir une expérience beaucoup plus personnelle aux clients réguliers.

Le restaurant 4 chemins est ouvert tous les jours de 5h à 14h.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES