Mercredi, 28 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 24 s

L’Association forestière veut casser les mythes

Denis Hudon
Le 12 janvier 2023 — Modifié à 11 h 59 min le 12 janvier 2023
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

L’Association forestière veut casser les mythes

Les Associations forestières du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord et l’Alliance forêt boréale font front commun afin de casser les mythes sur la foresterie. Elles lancent ainsi deux messages de sensibilisation, sous la forme de capsules vidéo de 30 secondes.

Le message veut rappeler que les travailleurs forestiers ont à cœur le renouvellement des forêts.

« Nous devons expliquer aux gens comment se fait la gestion de la forêt au Québec, que c’est un aménagement forestier durable, qu’il y a une différence entre la coupe forestière et la déforestation », dit Marie-Ève Gélinas, directrice de l’Association forestière Côte-Nord.

Elle rappelle que le mandat du groupe est aussi de valoriser les métiers liés à la forêt et par le fait même les travailleurs, les entreprises et les activités forestières.

« Nous voulons redonner la fierté aux travailleurs et travailleuses de la forêt et du bois et ainsi contrer l’image négative du secteur forestier », ajoute Stéphanie Pelchat, directrice de l’Association forestière Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Deux messages

Le premier message met en scène des enfants dans une cour de récréation. Durant de nombreuses années, les travailleurs forestiers ont témoigné que leurs enfants revenaient de l’école en disant « papa, tu es un tueur d’arbres ». Maintenant que les choses ont évolué, cette fois l’enfant sait quoi répondre.

Un deuxième message met cette fois en scène des adolescents dans une classe, en interaction avec un invité. On explique une fois pour toutes que les travailleurs forestiers québécois ne font pas de déforestation. Ces ados bien réveillés ne manquent pas de reprendre un élève, qui entre en retard dans la classe, et qui croyait qu’il était question de déforestation.

« Nos communautés vivent de la forêt, leurs citoyens travaillent en forêt et surtout profitent de la forêt pour leurs loisirs. Le développement et la vitalité de nos communautés passent par la forêt », dit pour sa part Aldé Gauthier, directrice d’Alliance forêt boréale.

Ces messages de sensibilisation en format 30 secondes sont disponibles sur You Tube (https://youtu.be/vBIF5LgmKrA) et (https://youtu.be/DSOR5NCzX7g). Les deux vidéos ont été tournées respectivement à l’école primaire Notre-Dame de Laterrière et à la Polyvalente Arvida.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES