Samedi, 24 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 38 s

Une passerelle quad et motoneige sur la Péribonka à l'automne 2022

Serge Tremblay
Le 15 février 2022 — Modifié à 12 h 39 min le 15 février 2022
Par Serge Tremblay - Rédacteur en chef

Une passerelle quad et motoneige sur la Péribonka à l'automne 2022

Le Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean va de l'avant avec la construction d'une passerelle quad et motoneige sur la rivière Péribonka. Un investissement de 3,6 M$ qui viendra unir les sentiers des monts Valin à ceux de la Passerelle du 49e.

Cette passerelle d'une longueur de 140 mètres et d'une largeur de 4,1 mètres aura une capacité portante de 10 tonnes métriques et sera érigée en structure haubanée. Aucun pilier ne sera donc nécessaire, ce qui permettra de préserver la rivière de toute intervention.

Le projet, qui constitue en quelque sorte la pièce maîtresse de la Passerelle du 49e, est rendu possible grâce à la participation financière des deux paliers de gouvernement, des MRC de Maria-Chapdelaine et du Fjord-du-Saguenay ainsi que de différents autres partenaires.

Cette passerelle vient unir les sentiers fédérés de quad et de motoneige qui circulent au nord de la région et vient positionner plus que jamais le Saguenay-Lac-Saint-Jean comme une destination majeure pour le quad et la motoneige.

"La valeur ajoutée qu'on annonce, c'est le cumulatif de tous les investissements passés dans la MRC du Fjord-du-Saguenay avec la mise en valeur des sentiers des Sommets du fjord du Saguenay,  le circuit de la Passerelle du 49e et aussi les investissements réalisés par la MRC de Lac-Saint-Jean-Est au mont Apica, qui en font la porte d'entrée de la région pour la motoneige", souligne Dominique Gobeil, directeur général du Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean, qui agit à titre de promoteur dans ce dossier.

"Ce projet permettra de circuler de chaque côté de la rivière en été et en hiver. Présentement, on dépend entièrement de la glace pour traverser la rivière Péribonka et on viendra donc corriger cette situation. Les amateurs de VHR (véhicules hors route) sillonneront plus de 400 km de sentiers à l'année longue", a pour sa part fait valoir la ministre Andrée Laforest.

De leur côté, les préfets Luc Simard et Gérald Savard ont rappelé que la situation nordique des Sommets du fjord du Saguenay et de la Passerelle du 49e fait que les motoneigistes peuvent bénéficier de conditions d'enneigement exceptionnelles et d'une saison allongée, un atout considérable pour la région.

L'échéancier prévoit que la construction de la passerelle, qui sera confiée à l'entreprise Construction DOMI de Dolbeau-Mistassini, pourra se faire en vue d'une inauguration vers la fin de l'automne 2022, soit à temps pour la prochaine saison de motoneige.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES