Dimanche, 14 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 34 s

Les clubs de natation de Chicoutimi et de Jonquière fusionneront 

Janick Émond
Le 26 juin 2024 — Modifié à 15 h 13 min le 26 juin 2024
Par Janick Émond - Journaliste

C’est maintenant officiel, les deux clubs de natation à Saguenay, soit Chicoutimi et Jonquière, vont fusionner. Le processus est maintenant enclenché et les deux organisations devraient en former plus qu’une lors du lancement de la saison d’automne 2025.  

L’an dernier, dans un souci de joindre leurs forces et de mieux gérer différents aspects entourant la natation, les deux clubs avaient débuté des discussions pour évaluer la possibilité d’une fusion.  

Au départ, elles se donnaient deux ans afin de bien analyser la situation, mais il aura fallu moins de temps pour en venir à une conclusion.  

« On a eu de très belles avancées dernièrement, à tel point qu’on a finalement décidé d’aller de l’avant en s’entendant sur une fusion. Nous sommes déjà enregistrés à l’ordre officiel des registres comme Natation Saguenay, mais nous ne débuterons nos activités ensemble que l’an prochain. Pour la prochaine saison à l’automne, nous agirons encore comme deux clubs distincts », explique le président du club de natation de Chicoutimi et porte-parole du projet de fusion, Alain Duchesne.  

Même s’ils seront encore deux clubs durant la prochaine saison, les deux organisations travailleront ensemble et auront des entraînements communs. Le processus de fusion se fera progressivement.  

Par ailleurs, un concours a été lancé auprès des membres des deux clubs afin de trouver le nom que portera la nouvelle entité.  

Développer le sport 

Cette fusion apportera, selon Alain Duchesne, un ensemble de bienfaits pour la natation à Saguenay.  

Notamment, pour ce qui est du personnel entraîneur, il devrait être plus facile de les garder dans la région.  

« Partout au Québec dans la natation, il y a des enjeux de personnel. C’est difficile de se trouver des entraîneurs, et nous à Saguenay, nous en avons des bons. En fusionnant, on va pouvoir leur offrir un meilleur environnement de travail et de meilleures conditions. On veut les garder chez nous. » 

Également, cette fusion devrait permettre de développer une meilleure offre de natation partout sur le territoire.  

« On veut uniformiser notre offre et consolider celle à La Baie, qui est un peu moins forte. On croit fermement au service de proximité, donc il sera important pour nous d’avoir des écoles de natation dans les trois secteurs. De cette façon, on a bon espoir de faire grandir ce sport sur le territoire. » 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES