Lundi, 26 février 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 31 s

Patinage artistique

Une première compétition nationale cette fin de semaine pour Victor Tremblay

Janick Émond
Le 01 février 2024 — Modifié à 14 h 54 min le 01 février 2024
Par Janick Émond - Journaliste

Une première compétition nationale cette fin de semaine pour Victor Tremblay

Le patineur artistique Victor Tremblay participera cette fin de semaine à sa première compétition nationale du côté de Oakville en Ontario. Le jeune homme de 13 ans, membre du club des Fines lames de Chicoutimi, sera le seul représentant de la région.

Victor s’est qualifié en novembre dernier lors du championnat québécois de section qui a eu lieu à Sherbrooke. Il avait alors terminé en 2e position dans la catégorie prénovice.

Il a ainsi réussi à faire sa place dans l’équipe Québec composée des 8 meilleurs patineurs de sa catégorie.

« Ça sera sa première expérience dans une compétition nationale, et à l’extérieur du Québec en plus. Là-bas, il compétitionnera face à 38 autres patineurs de partout au pays », commente l’entraineuse du club des Fines lames de Chicoutimi, Paméla Morin.

Elle ajoute : « Le calibre sera élevé là-bas, on va assurément voir des patineurs faire de grandes figures. Ça va donner à Victor la chance de voir d’autres bons garçons faire des éléments plus élevés et je suis certaine que ça va le motiver. »

Victor Tremblay fera d’ailleurs partie des plus jeunes patineurs de la compétition, alors que les autres compétiteurs dans le prénovice peuvent avoir jusqu’à 16 ans.

En plus d’aller à Oakville pour y vivre une toute première expérience sur la scène nationale, l’objectif pour le patineur saguenéen sera d’améliorer ses résultats personnels.

« On ne sait pas vraiment à quoi s’attendre là-bas vu que c’est sa première fois. Donc en allant là-bas, on souhaite que Victor améliore ses pointages totaux et vivre une belle expérience surtout. »

Si la nervosité se faisait ressentir cette semaine, Paméla Morin n’a pas de crainte quant aux performances que pourra offrir Victor.

« Il est surtout nerveux parce qu’il veut bien faire et que c’est de l’inconnu pour lui. Mais il est très bien préparé et il travaille fort. Il aime donner un spectacle et il est toujours à l’aise dès qu’il embarque sur la glace, donc je ne suis pas inquiète pour lui. »

Les autres patineuses du club de Chicoutimi, ainsi que le groupe d’entraineurs, suivront avec grand intérêt cette fin de semaine les performances de leur ami.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES