Dimanche, 14 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 40 s

Coupe africaine des nations : Une deuxième édition en tout point supérieure à la première 

Janick Émond
Le 12 septembre 2023 — Modifié à 14 h 53 min le 12 septembre 2023
Par Janick Émond - Journaliste

La deuxième édition de la Coupe africaine des nations de Saguenay a été remplie de succès. Après une première édition réussie l’an dernier, l’évènement a connu une grande hausse de popularité cette année.  

En effet, ce sont douze nations qui se sont affrontées lors du tournoi de soccer, qui s’est déroulé tout au long du mois d’août au parc Jean-Béliveau à Chicoutimi.  

L’an dernier, on ne comptait que six nations participantes. Un bond significatif dans la réussite de l’évènement, selon l’un de ses organisateurs, Alpha Kabinet Keita.  

« On ne s’attendait pas à un tel engouement cette année. Dans la région, parmi la communauté africaine, on n’a parlé que de ça durant tout le mois d’août ! Nous sommes vraiment heureux du succès du tournoi », indique-t-il. 

La Coupe africaine des nations a d’ailleurs fait preuve d’une plus grande inclusivité cette année, alors qu’on retrouvait les nations de l’Amérique latine et du Canada.  

« Nous avions cette année neuf nations africaines, en plus d’une nation appelée l’Union africaine, qui regroupait tous les joueurs de nations qui n’étaient pas en mesure d’avoir une équipe en raison d’un manque de joueurs. On a ajouté aussi l’Amérique latine et le Canada. C’était important d’avoir le Canada avec nous, puisque c’est le pays qui nous a accueillis, et nous voulons avec cet évènement promouvoir la diversité et l’inclusion. » 

De plus, les spectateurs ont été très nombreux à assister aux matchs. Lors de la partie d’ouverture, Alpha Kabinet Keita souligne que plus de 500 personnes s’étaient réunies au parc Jean-Béliveau.  

Par la suite, c’est entre 100 et 200 personnes qui assistaient aux autres matchs durant le reste du mois, jusqu’à la finale qui a accueilli un très grand nombre de partisans.  

Relevé 

Même s’il s’agit d’un tournoi de soccer amical, le niveau de jeu était très élevé selon son organisateur. Des équipes considérées comme favorites ont même été rapidement éliminées de la compétition.  

« Toutes les équipes ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Comparativement à l’an dernier, on a remarqué une hausse du calibre de jeu.» 

En grande finale, les nations du Burkina Faso et du Maroc se sont affrontées. C’est finalement le Burkina Faso qui a remporté les grands honneurs.  

Un gala a eu lieu le 9 septembre dernier, au Montagnais, afin de remettre tous les prix aux équipes, ainsi qu’aux meilleurs joueurs du tournoi.  

Avec un tel succès, une troisième édition de la Coupe africaine des nations est déjà prévue pour 2024.  

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES