Dimanche, 14 juillet 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 48 s

La MRC du Domaine-Du-Roy fait figure de leader dans la région

Développement de la bioéconomie

Le 02 avril 2024 — Modifié à 08 h 00 min le 02 avril 2024
Par Denis Hudon

La MRC du Domaine-du-Roy a fait le choix de prendre un virage environnemental pour se démarquer et le développement de la bioéconomie s’inscrit parfaitement dans cette volonté. Elle mise sur ce concept de ressources renouvelables et de produits à valeur ajoutée dans des secteurs piliers de son développement : la forêt, l’agroalimentaire et le tourisme.

« Depuis cinq ou six ans, nous travaillons à développer la bioéconomie par diverses initiatives en valorisant l’énergie renouvelable et en délaissant graduellement les énergies fossiles », explique Jean Simard, conseiller sectoriel foresterie- industrie-bioéconomie à Développement Domaine-du-Roy.

La Société de cogénération Saint-Félicien, propriété de Greenleaf Power, qui produit de l’énergie à partir de la biomasse, et BioChar Boréalis,en partenariat avec Mashteuiatsh et la MRC Domaine-du-Roy, qui valorise elle aussi les résidus forestiers, sont des précurseurs du développement de la bioéconomie.

« On peut dire qu’ils sont à l’origine de ce développement de la bioéconomie sur notre territoire », s’accordent à dire Jean Simard et Odrey Doucet, la coordonnatrice du service aux entreprises à Développement MRC Domaine-du-Roy.

Des pas en avance

« On est en avance dans le développement de la bioéconomie sur le plan régional et nous sommes reconnus comme un leader. En agriculture, Domaine-du-Roy est la MRC dans la région qui compte le plus de producteurs biologiques et en foresterie c’est aussi dans notre MRC où il se produit le plus de biomasses », rappelle Jean Simard.

Plusieurs initiatives ont vu le jour dans Domaine-du-Roy alors que d’autres étapes sont prévues.

Pour ce secteur forestier, mentionnons notamment la mise en place du Centre de valorisation de la biomasse, la poursuite du développement de la filière du biocharbon et le développement de produits pharmaceutiques et cosmétiques à partir d’écorces.

En agroalimentaire, l’agriculture biologique est une filière dont le développement s’accélère.

Domaine-du-Roy veut favoriser le développement de l’économie circulaire et mettre en place un système alimentaire durable, développer la filière du chanvre industriel, mettre en place une usine de déshydratation des fruits et légumes, développer des procédés biologiques pour contrer la maladie de la pomme de terre, mettre en place une unité de récupération de la feuille de bleuets, etc.

Pour ce qui est du volet Tourisme, l’un des trois piliers de développement de la bioéconomie dans Domaine-du-Roy, c’est le créneau qui reste encore à développer.

« Le tourisme régénératif, c’est assez nouveau. On est à définir actuellement les grandes lignes de développement de la bioéconomie en tourisme », termine Jean Simard.

Le Cahier EntrePreneurs est une initiative de Trium Médias, en collaboration avec le journal Les Affaires. Dans les éditions trimestrielles se trouvent des articles touchant directement les enjeux et défis du monde des affaires.

Pour consulter l’édition

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES