Mercredi, 21 février 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 49 s

Le propriétaire du nouveau comptoir dit faire de bonnes affaires à Jonquière

Une 2e succursale de Johnnytalie dans la mire de Jean Morin

Jean-François Desbiens
Le 09 janvier 2024 — Modifié à 09 h 11 min le 09 janvier 2024
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

Une 2e succursale de Johnnytalie dans la mire de Jean Morin

Le propriétaire du comptoir de repas pour emporter de spécialités italiennes Johnnytalie affirme qu’il fait de bonnes affaires depuis l’ouverture du nouveau commerce sur la rue de la Fabrique, à Jonquière, le 21 décembre dernier. Jean Morin prévoit augmenter son personnel et même ouvrir une autre succursale dans l’arrondissement pour répondre à la demande.

Le distributeur des célèbres Sauces Bobby, une division des Produits LàLà, est très satisfait de l’accueil qu’il a reçu jusqu’à maintenant.

« Je suis content de l’achalandage et ça va très bien au niveau des clients. Ils viennent nous voir et achètent souvent plusieurs plats. Il n’y a pas de taxes, parce que tous nos produits sont congelés et les gens en ont pour leur argent. On a reçu des gens qui venaient de La Baie et même de l’extérieur de la région. Il y a une demande et le chiffre d’affaires augmente. »

L’entrepreneur bien connu, qui a été propriétaire de plusieurs restaurants avant de développer sa propre sauce BBQ dans sa résidence durant 9 ans, travaille maintenant à plein temps dans son comptoir.

« Nous faisons des plats en parallèle avec les sauces Bobby, notamment des pizzas, des lasagnes et des pâtes fraîches. La grosse nouveauté, ce sont cependant les wontons qui servent pour faire des soupes chinoises. On les fait sur place avec du porc et on est en train de les développer pour en faire aux fruits de mer puis au poulet. Il n’y avait personne qui en offrait commercialement jusqu’à maintenant dans la région. On développe le marché. »

Des fournisseurs de la région

Jean Morin ajoute que tous ses fournisseurs, que ce soit pour les équipements ou les ingrédients, proviennent exclusivement de la région. Une façon pour lui d’encourager l’économie locale.

« Un de mes bons fournisseurs, c’est Eugène Allard. Le pepperoni que j’utilise, je le prends dans la région aussi. C’est important de garder tous les revenus et les emplois possibles ici, parce que je ne pense pas que ce seront des gens de l’extérieur qui viendront nous aider si ça va mal chez nous. Il faut s’entraider. Avant même d’être un nationaliste, j’étais un régionaliste. »

Durant les prochaines semaines, le propriétaire de Johnnytalie compte embaucher un troisième employé pour l’appuyer dans le développement de ses affaires. Et à plus long terme, il souhaite ajouter un point de vente pour ses produits.

« J’ai deux employées actuellement, une à plein temps et l’autre à temps partiel. Je vais en engager une autre, probablement à temps plein. J’ai aussi un autre projet. Je ne peux pas trop en parler, mais je veux ouvrir un autre kiosque de vente ailleurs à Jonquière. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES