Samedi, 24 février 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 49 s

L’endettement plus généralisé dans la région

Jean-Philippe Tremblay
Le 24 février 2023 — Modifié à 12 h 06 min le 24 février 2023
Par Jean-Philippe Tremblay - Journaliste

L’endettement plus généralisé dans la région

Les services d’aide financière aux citoyens comme le Service budgétaire et communautaire de Jonquière sont plus occupés que jamais. Les problèmes financiers touchent une plus large portion de la population, qui a besoin d’aide pour boucler son budget.

La directrice, Mélanie Gagnon, mentionne d’ailleurs que leurs services sont requis pour une plus grande tranche d’âge. La hausse du coût de la vie touche autant les jeunes, les travailleurs que les personnes âgées. Chez les individus de la classe moyenne, on constate une difficulté marquée à garder le même rythme de vie, malgré un salaire stable.

« Je dirais qu’on voit de plus en plus de personnes de la classe moyenne qui viennent nous consulter. Souvent des gens avec un bon train de vie, mais là, ils se rendent compte qu’avec l’augmentation du coût de la vie, ils se rapprochent du zéro, le coussin financier diminue. Ils se rendent compte que leurs finances ne fonctionnent plus », soutient Mélanie Gagnon.

Les problématiques d’endettement sont désormais beaucoup plus liées à la hausse du coût de la vie. Les trois dossiers prioritaires du service sont d’ailleurs le coût d’habitation, le coût de l’alimentation et les problèmes de santé mentale.

« On voit beaucoup plus de monsieur et madame Tout-le-Monde, avec de problématiques de santé mentale, surtout liées à l’anxiété qui les restreint pour travailler et qui va donc diminuer leurs revenus. Ça peut devenir un cycle vicieux aussi, parfois ils ont même de la misère à payer leur médicament, mais tant qu’ils ne sont pas en mesure de payer leur médicament ils ne peuvent pas retourner à l’emploi parce qu’ils ne sont pas en mesure de soigner leur dépression. »

La pandémie, acteur majeur de changement

Un des aspects les plus surprenants de cette nouvelle vague de demandes est la gravité des cas depuis le milieu de la pandémie.

« Avant, je faisais facilement 4 ou 5 rendez-vous par jour parce qu’ils se faisaient rapidement, mais depuis plusieurs mois, je ne peux pas en faire plus de 2-3 maximum, tellement les cas sont rendus lourds et complexes.»

En contrepartie, la pandémie a permis une certaine démocratisation des problèmes financiers. Les gens sont plus ouverts à en parler, c’est un sujet qui est beaucoup moins tabou. C’est ce qui explique en partie l’augmentation de demandes de consultation du Service budgétaire et communautaire de Jonquière.

Le service veut également se spécialiser dans la prévention jeunesse. Des initiatives sont d’ailleurs en cours pour faire de la sensibilisation dans les écoles secondaires du secteur.

Ce Service de planification financière personnelle est entièrement gratuit et confidentiel. Pour plus amples informations, vous pouvez contacter Service budgétaire et communautaire de Jonquière au 418 412-4447.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES