Économie

Temps de lecture : 1 min 29 s

Mont Bélu : Plusieurs investissements à venir

Le 01 novembre 2022 — Modifié à 11 h 12 min le 01 novembre 2022
Par Julien B. Gauthier

Mont Bélu : Plusieurs investissements à venir

Construction d’un nouveau chalet d’accueil, remplacement du remonte-pente et agrandissement du stationnement, une série d’investissements importants attendent le Centre de ski Mont-Bélu dans les prochaines années.

« Depuis 10 ans, le nombre de visiteurs a augmenté de 20 % et le chiffre est en constante croissance. Toutefois, le chalet et le stationnement sont trop petits pour accueillir tout le monde. On veut éliminer autant que possible l’attente des clients, notamment à la billetterie », explique le directeur général Frédéric Perron.

Le chalet a été construit dans les années 60 et a subi quelques modifications depuis, mais sans plus.

Quant au stationnement, celui-ci peut accueillir environ 170 véhicules. Mais lorsque le centre de ski est bondé, il est rapidement plein.

Dans les années précédentes, certains automobilistes avaient dû se stationner sur le boulevard de la Grande-Baie Sud en bas du site, mais ont reçu des contraventions. L’objectif est donc d’agrandir le stationnement de 150 cases supplémentaires.

Remonte-pente

Le remonte-pente date de 1986. Ayant une durée de vie normale de 30 ans, Frédéric Perron assure qu’il très bien entretenu. Toutefois, son entretien est onéreux.

« Des experts nous disent qu’il va très bien, mais on a investi des sommes de 500 000 $ et 1,5 M$ pour l’entretenir, ce qui est considérable », fait valoir le directeur général.

Une remontée moderne coûte environ 2,5 M$ et offre une durée de vie de 40 ans.

L’OSBL du Mont Bélu a embauché la firme Peronne, dont le mandat sera d’évaluer de quelle façon le site pourra maintenir sa croissance. Puisque l’étude n’est pas terminée, Frédéric Perron n’est pas en mesure d’affirmer combien coûteront les travaux, ni quand ils devraient débuter.

Saison à venir

D’ici là, la saison 2022-2023 devrait débuter comme prévu le 17 décembre et se terminer vers le début du mois d’avril 2023.

Frédéric Perron ajoute par ailleurs que « contrairement à la plupart des autres stations de ski au Québec qui augmentent cette année leurs tarifs entre 5 % et 10 %, nous, on la maintient à 3 %, comme à l’habitude. Notre but, c’est de demeurer le plus accessible possible pour les familles ».

Le Mont Bélu accueille entre 20 000 et 32 000 visiteurs chaque hiver.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES