Dimanche, 21 avril 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 43 s

First Phosphate signe un protocole d’entente avec Port Saguenay

Le 12 octobre 2022 — Modifié à 10 h 56 min le 12 octobre 2022
Par Julien B. Gauthier

L’entreprise First Phosphate a signé un protocole d’entente avec le Port de Saguenay pour s’assurer d’avoir un accès en eau profonde afin d’accéder au marché des batteries au phosphate de fer lithié (LFP).

Cet accord permet aux parties d’entamer des pourparlers pour expédier du concentré de phosphate à l'échelle internationale, ainsi qu'obtenir un terrain vierge sur lequel elle pourra construire ses installations.

L'entente survient dans la foulée de l'engagement électoral du premier ministre du Québec nouvellement réélu, François Legault, d'investir 117,2 millions de dollars dans l'infrastructure du Port de Saguenay.

« Il est devenu de plus en plus difficile de réserver un espace pour le transport maritime et le développement industriel dans les installations portuaires. First Phosphate collabore maintenant avec un partenaire engagé pour garantir un accès international en eau profonde, alors que nous poursuivons notre stratégie de production de matériaux phosphatés avancés à l'échelle mondiale », a déclaré John Passalacqua, directeur général de First Phosphate.

« La première phase de notre stratégie consiste à développer nos opérations minières de phosphate dans la région et à livrer un concentré de phosphate de haute pureté qui sera connu mondialement sous le nom de "phosphate de roche du Québec" FAB Port de Saguenay pour une utilisation plus large dans l'industrie des batteries LFP dans le monde entier. »

First Phosphate détient 1 500 km carrés de claims qu'elle développe au Saguenay afin de produire du phosphate de qualité « batterie », à une échelle de qualité ESG et avec une faible empreinte carbone anticipée.

Porte d’entrée naturelle

« Le Port de Saguenay est une porte d'entrée naturelle vers le Nord-du-Québec et ses vastes ressources naturelles, souligne Carl Laberge, son président-directeur général. Nos installations maritimes en eau profonde, notre terminal et la zone industrielle portuaire adjacente offrent aux entreprises comme First Phosphate un accès direct aux marchés internationaux et un partenariat engagé dans la protection de l'environnement et le développement durable. Nous sommes heureux d'appuyer le lancement de ce projet. »

Le président de First Phosphate, Peter Kent, ajoute « L'industrie nord-américaine des batteries LFP a besoin d'une production nationale, propre, traçable, éthique, constante et sûre de matériaux phosphatés de haute qualité, et c'est ce que First Phosphate développe avec sa propriété du lac à l'Orignal . Alors que la demande de véhicules électriques connaît une croissance fulgurante, des partenariats comme celui-ci avec le Port de Saguenay sont essentiels pour que le Québec et le Canada se positionnent comme des leaders mondiaux dans le secteur de l'automobile durable. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES