Mercredi, 12 juin 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 53 s

La formation aux entreprises

Le 17 juin 2022 — Modifié à 10 h 00 min le 17 juin 2022
Par Mélyna Girard

Un outil de rétention des employés

La formation d’employés au sein même d’entreprises est devenue une pratique de plus en plus répandue. Plusieurs cégeps offrent désormais des formations qui permettent le perfectionnement, la gestion des ressources humaines et l’accompagnement au virage numérique.

C’est notamment le cas du Cégep de St-Félicien, qui depuis un an, s’inscrit dans cette mouvance avec son Service aux entreprises et aux collectivités, aussi offert au Centre d’études collégiales à Chibougamau.

Selon Éric Delisle, conseiller pédagogique au Cégep de St-Félicien, la formation aux entreprises est devenue un outil incontournable pour conserver ses employés, particulièrement en contexte de pénurie de main-d’œuvre.

« Après avoir suivi la formation, les employés se sentent plus investis, mieux outillés. Nous avons récemment formé des gérants chez IGA et leur comportement avait changé pour le mieux », estime le spécialiste.

La formation aux entreprises ainsi qu’aux employés est aussi un outil qui permet aux travailleurs étrangers de s’adapter aux exigences du Québec. Le Cégep de St-Félicien se spécialise notamment dans la mise à niveau et l’accompagnement d’infirmières internationales afin qu’elles puissent passer sans heurts les tests de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

Virage numérique

Avec la pandémie, bon nombre d’entreprises ont été appelées à changer leurs habitudes et à se tourner vers le web. Désormais, il leur devient primordial de créer une « vitrine virtuelle ».

« De nos jours, il ne suffit plus d’avoir seulement une page Facebook. On montre comment magasiner son site web. On veut que les entreprises posent les bonnes questions, choisissent les bons consultants, comment bien magasiner son système intégré de gestion sans acheter la patente qui coûte des milliers de dollars », ajoute Éric Delisle.

Une demande indéniable

La demande pour ce type de service est en forte croissance. Dans le cas du Cégep de St-Félicien, plusieurs gros clients font affaire avec eux : Produits forestiers Résolu, le secteur de l’aluminerie et bon nombre de petites et moyennes entreprises. Du garage du coin au fleuriste, chaque milieu de travail y trouve son compte.

Il est à noter que ce type de formation peut se donner de plusieurs façons, tant en présence que de façon asynchrone.

« Tout type d’entreprise peut bénéficier du service. Le formateur, lui, s’adapte au client. Par exemple, on ne prendra pas la même approche pour former des gérants d’épicerie que dans des cabinets comptables », mentionne le conseiller pédagogique.

De plus en plus d’institutions d’enseignement, dont le Cégep de St-Félicien, offrent le service de formation aux entreprises, et ce, pour tout type de besoins.

 

Le Cahier EntrePreneurs est une initiative de Trium Médias, en collaboration avec le journal Les Affaires. Dans les éditions trimestrielles (avril, juin, septembre et novembre) se trouveront des articles touchant directement les enjeux et défis du monde des affaires.

Pour consulter la deuxième édition

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES