Économie

Temps de lecture : 1 min 27 s

La Confiturerie Mme Ethel voit grand : Un atelier de fabrication et une boutique à La Baie

Le 09 février 2022 — Modifié à 07 h 31 min le 09 février 2022
Par Marie-Ève Lavallée

La Confiturerie Mme Ethel voit grand : Un atelier de fabrication et une boutique à La Baie

Les mille et une saveurs de la Confiturerie Mme Ethel seront dorénavant fabriquées dans l’ancien restaurant Le Chalutier, à La Baie. En plus des confitures et gelées maison, le nouvel emplacement au look rétro offrira un large éventail de produits régionaux.

La confiturière, Ethel Danis, recherchait depuis longtemps un espace plus grand afin de concocter ses créations artisanales.

Par contre, le restaurant situé dans le quartier du Bassin à Chicoutimi depuis 2019 conservera sa vocation d’offrir déjeuners et dîner. Tandis que la production sera déplacée au cœur du secteur de Port-Alfred à La Baie.

« Je manque d’espace au restaurant pour opérer la cuisine et la production. Nous produisons approximativement 4 500 litres par an. Ma nouvelle propriété me permettra de doubler et même tripler ma capacité de production. Je rêve que mes produits soient distribués dans les grandes surfaces de toute la province », affirme-t-elle.

Investissement

L’acquisition au coût de 200 000 $ de la bâtisse avec entrepôt adjacent facilitera la croissance de la distribution.

Jusqu’à maintenant, deux poêles au propane, une étiqueteuse et une portionneuse ont été acquis pour rendre plus efficiente l’aire de fabrication.

L’entrepreneure précise que ses recettes d'inspiration européenne demeureront non industrielles afin de conserver leur qualité.

De plus, l’entreprise familiale compte bien investir près de 15 000 $ pour revitaliser les lieux et lui donner une touche vintage aux allures de Mme Ethel.

L’embauche de 2 ou 3 personnes à temps plein et temps partiel est également à prévoir.

Confitures chez les épiciers

Confiture d’ananas, de rhubarbe-cerise, marmelade de l’orient…chez Mme Ethel, on retrouve une trentaine de sortes de confitures différentes, disponibles selon l’humeur du moment. De même, des gelées de piments maison, du caramel et divers accompagnements habillent les tablettes.

Carburant à la créativité, Ethel Danis réfléchit toujours à de savoureux mélanges. Elle élabore déjà de nouvelles gelées, dont une à l’ail et une autre avec de la poudre de sapin.

Avec déjà 60 points de vente en région, uniquement pour ses gelées, c’est au tour de ses confitures de percer le marché. Avec ses nouvelles étiquettes, Mme Ethel désire voir dix sortes de ses confitures distribuées dans les épiceries régionales dans un avenir rapproché.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES