Dimanche, 16 juin 2024

Culture

Temps de lecture : 1 min 35 s

4e édition du Délüge : Quand le punk déferle à Jonquière 

Janick Émond
Le 24 août 2022 — Modifié à 16 h 15 min le 24 août 2022
Par Janick Émond - Journaliste

Après une pause pandémique de trois ans, le centre-ville de Jonquière pourra à nouveau vibrer au son de la musique punk et alternative grâce au festival Le Délüge. Cette année, pas moins d’une cinquantaine de formations issues de partout au Canada et même des États-Unis remonteront sur les planches les 16 et 17 septembre prochain pour brasser la cage. 

Les organisateurs s’attendent à accueillir plus de 1 000 visiteurs, qui prendront part à au moins un spectacle présenté sur l’une des cinq scènes prévues : Côté-Cour, L’Envol, l’Hopéra, la Place Nikitoutagan ainsi que le Patro. 

Sur la totalité des billets de vendus jusqu’à présent, 60 % sont des spectateurs de la région, tandis que le reste proviennent d’ailleurs au Québec et même de l’Ontario.   

Parmi la programmation, on peut notamment compter des groupes québécois phares tels que Groovy Aardvark, Dance Laurie Dance et les Breastfeeders qui joueront à la place Place Nikitoutagan samedi soir. 

La seule formation provenant de l’extérieur du Canada, Get Dead, sera aussi de la partie. Venue directement de la Californie, c’est d’ailleurs à Jonquière que le groupe débutera sa tournée automnale. 

Quelques formations musicales de la région font également partie de la programmation, dont Les Cornets Volants, Les Crapules, Brigue et Bruno Rodéo. 

L’organisation entend aussi faire affaire avec des fournisseurs régionaux, notamment pour la bière de microbrasserie qui sera en vente sur les différents sites. 

Diversité 

L’organisation fait de la diversité une priorité. En ce sens, une attention particulière est portée quant au nombre de femmes artistes invitées. 

« Inclure des artistes féminines est important pour nous. On l’a toujours fait. 30 % de nos artistes seront des femmes. On ne veut pas faire comme 80 % des autres festivals où les artistes sont majoritairement des hommes. On ne le fait pas pour bien paraître, on le fait parce qu’on y croit », croit Éric Vigneault, l’un des organisateurs. 

Volet familial 

Comme nouveauté cette année, le festival offrira un volet familial gratuit samedi en après-midi au Patro de Jonquière. Ainsi, pas moins de 4 000 $ en instruments de musique pour enfants sont à gagner, une gracieuseté du Club Optimiste. 

En termes de musique, Bruno Rodéo, Brigue, Alie Sin, The Beatdown et Brigue sont attendus pour l’occasion. 

En plus des quelques <@Ri>foodtrucks<@$p> qui seront sur place, les visiteurs auront aussi accès à l’ensemble des activités du Patro. 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES