Dimanche, 16 juin 2024

Chroniques

Temps de lecture : 2 min 12 s

Commissaire Dickey

Le 23 janvier 2023 — Modifié à 10 h 38 min le 23 janvier 2023
Par Mélyna Girard

Chronique

D’ici un an et demi, il y a aura une fumée blanche au-dessus des équipes de la LHJMQ alors qu’un nouveau commissaire sera nommé.  On se rappelle qu’avant la période des Fêtes, Gilles Courteau annonçait son départ en 2024.

J’aurais envie de demander à Gino Chouinard de Salut Bonjour, c’est quoi cette mode d’annoncer son départ des années à l’avance? Mais enfin! Je serai franc avec vous, je ne fais pas partie des vétérans journalistes ou chroniqueurs qui ont eu plusieurs rencontres « privés » avec Courteau. Je lui ai parlé à 2 ou 3 reprises et j’avais l’impression d’être en face d’un politicien peu charismatique qui maîtrise l’art de la casette.

Dans les faits, être commissaire de la LHJMQ, c’est exactement ça, être un bon politicien. Le commissaire doit faire du lobbying avec les différents maires et mairesses pour obtenir le mieux pour ses franchises tout en se faisant le porte-parole des équipes. Ça prend un certain doigté pour plaire aux Tanguay, Péladeau et McCain aussi longtemps. N’oubliez pas une chose, le commissaire est au service des propriétaires et non le contraire.  Comme chaque départ et une occasion de changement, je me suis permis de rêver. Voici ma LHJMQ imaginée.

Le commissaire Dickey demande une réduction du nombre de matchs. Un match de semaine entre les Saguenéens et une équipe des Maritimes c’est très dur à vendre et l’intérêt général est faible. 34 parties locales, je trouve que c’est énorme. Pourquoi ne pas réduire à 25?  La soustraction de parties permettrait de créer une certaine rareté, le but étant que les matchs deviennent un évènement. Idéalement, tu joues tes matchs le vendredi soir et les weekends.

Le commissaire Dickey demande aussi un changement d’heure pour les matchs de fin de semaine. 13h au lieu de 16h! Je n’ai jamais été un fan des matchs en fin d’après-midi. Est-ce possible que la clientèle des 25-45 « skip » un match parce qu’elle a un souper au resto avec des amis à 18h ?

Et pour les études, c’est un avantage. Un hockeyeur qui est sur la route pour le match de dimanche qui se termine à 16h va arriver beaucoup plus tôt à la maison et sera frais et dispo le lundi matin pour ses études.

La dernière proposition du commissaire Dickey, limiter au maximum les matchs entre le Québec et les provinces des Maritimes. À moins d’avoir un Crosby à Cap-Breton, où est l’intérêt entre ses affrontements? Certainement pas dans les couts de transport et d’hébergement. Le commissaire Dickey suggère peut-être d’organiser un petit tournoi entre les équipes de différentes provinces une fois l’an dans une ville différente. Voilà qui termine les propositions du commissaire Dickey et on m’annonce à l’instant que je suis déjà… Remercié!

Plus sérieusement, le nom de Marc Denis circule beaucoup comme successeur à Gilles Courteau mais je n’y crois pas vraiment. Marc Denis ferait un excellent commissaire, mais est-ce qu’il voudrait de ce job? Quitter RDS pour faire du hockey 12 mois par année tout en essayant de plaire aux grands bonzes de la LHJMQ? Tout est possible, mais je serais très surpris.

On me chuchote à l’oreille que M. Courteau gagnerait 500 000 $ par année. Quand même!

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES