Mercredi, 17 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 20 s

Bloc Québécois

Bilan d’une tournée « compactée » au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le 05 juillet 2024 — Modifié à 14 h 07 min le 05 juillet 2024
Par Sara-Léa Bouchard - Journaliste

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, accompagné des députés de Jonquière et de Lac-Saint-Jean, Mario Simard et Alexis Brunelle-Duceppe, a dressé le bilan d’une semaine de tournée estivale dans la région. Il a notamment été question d’aluminium, la forêt et le caribou, l’agriculture, le tourisme et le phosphate.   

Le séjour a débuté par une présence à l’annonce de Rio Tinto Alcan quant au progrès de la technologie Elysis, qui doit produire de l’aluminium carboneutre sur une base industrielle à grande échelle dans la région. M. Blanchet se réjouit de l’avancement du dossier. À savoir que d’autres rencontres privées ont eu lieu avec des acteurs du secteur de l’aluminium et qu’une visite des installations de l’usine d’extrusion d’Alma a également été effectuée.  

« Je suis ce dossier depuis ses tout débuts et je suis convaincu que cette technologie doit positionner l’aluminium et l’industrie du Québec comme des chefs de file, avec les avantages économiques qui en découleront. La volonté de l’entreprise de garder la région bien informée est salué et nécessaire », mentionne-t-il.  

Les bloquistes ont organisé une rencontre entre André Poulin de l’entreprise Remac, un fabricant de tours de télécommunications en aluminium, et le ministre François-Philippe Champagne, comme le souligne Mario Simard.  

« On est bien contents, après plus d’un an de collaboration, de donner ce coup de main et de faciliter la reconnaissance du travail des gens de Remac. C’est une belle démonstration que le travail d’un député, c’est bien plus que de dénoncer, mais c’est aussi d’obtenir des résultats par l’engagement et la collaboration pour notre monde. » 

Phosphate 

Les trois élus ont eu droit à une visite du Site de la Nouvelle-France et ont pu donner suite à un autre dossier soit l’obtention, pour le phosphate, du statut de minerai critique, lequel facilitera le développement de la filière minière dans la région pour Ariane Phosphate.  

« La filière de la batterie électrique a absolument besoin d’acide phosphorique, sinon toutes les usines en construction ne pourront pas fonctionner ou seront dépendantes d’importations probablement chinoises », a spécifié M. Simard, en ajoutant que « nous sommes heureux d’avoir pu aider concrètement l’entreprise, dont les installations de transformation seront dans Chicoutimi-le-Fjord, et nous regarderons les possibilités d’aide financière et fiscale dont elle pourrait bénéficier ».  

Agriculture, forêts et caribous  

Durant la semaine, les bloquistes ont discuté avec le recteur de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), Ghislain Samson, pour le financement du projet de Forêt d’enseignement et du projet de faculté de médecine du réseau des Universités du Québec. Au niveau agricole, les élus ont visité l’entreprise le Tournevent à Hébertville, ainsi que la ferme du Fjord du président de la Fédération des producteurs de lait du Québec, Daniel Gobeil. Ils se sont rendus à la Grande fête du 100e de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Saguenay-Lac-Saint-Jean et du 75e de Nutrinor à Alma.  

Les députés souverainistes ont également tenu plusieurs rencontres privées, dont une avec des personnes du domaine forestier pour trouver des solutions face à l’enjeu du caribou forestier. 

« On ne peut pas repousser après la prochaine élection comme s’y entête le chef conservateur. Lorsque ce gouvernement tombera, il sera trop tard: le décret aura été adopté, les usines seront fermées et les emplois perdus. Il est exclu de sacrifier le caribou, et tout autant de sacrifier l’activité économique. Il y a de l’espace pour une entente, et nous espérons faciliter le processus », a conclu Yves-François Blanchet. 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES