Mercredi, 21 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 49 s

« C’est mon échappatoire! »

La peinture : l’autre passion de Raynald Simard

Jean-François Desbiens
Le 11 décembre 2023 — Modifié à 13 h 08 min le 11 décembre 2023
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

La peinture : l’autre passion de Raynald Simard

C’est peu connu du grand public, mais avant même d’être conseiller municipal à La Baie et président de l’arrondissement, Raynald Simard était déjà un artiste peintre reconnu. Il continue d'ailleurs de peindre et depuis la semaine dernière, on peut d’ailleurs voir le résultat de son travail à l’Auberge des 21.

Quatorze petits formats 12 X 12 qu’il a réalisés sont exposés dans le Coin des souvenirs. Des œuvres que l’auberge lui avait commandées pour mettre en valeur la beauté des paysages saguenéens, principalement auprès des touristes.

« J’avais un peu de temps et j’en ai profité pour faire cette petite production, précise le conseiller municipal. Habituellement, je fais de grandes toiles. Je pratique la peinture depuis que j’ai 18 ans et je n’ai jamais arrêté. »

Une passion qui lui fait du bien.

« Depuis que je suis en politique, je le fais parfois moins durant une certaine période de temps, mais auparavant, c’était pratiquement tous les jours. C’est mon échappatoire. Quand je vois que les problèmes s’accumulent ou que ça devient parfois un peu lourd, je vais dans mon atelier. »

Au fil des années, Raynald Simard a exposé des œuvres qu’il réalisait à la maison ou à son chalet un peu partout au pays et même aux États-Unis. Et il en a vendu plusieurs, entre autres à des gens bien connus. Il en est fier, avec raison.

« J’ai exposé dans plusieurs galeries. J’ai déjà eu des agents qui travaillaient pour moi à Vancouver et même New York. J’ai aussi exposé à Toronto. J’ai parfois produit de 350 à 375 tableaux par année. J’ai notamment peint des scènes de hockey. J'aime beaucoup ça et il y a de grands joueurs qui ont des tableaux de moi, dont Patrick Roy et Bobby Smith. »

Côtoyer Tex Lecor

Pour réaliser ses oeuvres, l’artiste utilise uniquement l’acrylique depuis un symposium de peinture où il avait côtoyé nul autre que le célèbre Tex Lecor. Et ce qui l’inspire le plus, ce sont les enfants.

« J’aime beaucoup la gestuelle naïve des enfants, confie-t-il. Ils sont souvent maladroits quand ils jouent dans la neige. Ma couleur préférée, c’est le bleu et j’aime beaucoup les reflets. Il faut dire que j'ai la chance de vivre dans un décor inspirant à La Baie. Je n’ai qu’à ouvrir les fenêtres pour avoir sous les yeux des paysages inspirants. C'est magnifique, l'hiver comme l'été! »

Si la politique municipale ne l’accapare pas trop, Raynald Simard prévoit d’ailleurs utiliser à nouveau ses pinceaux durant la période des Fêtes qui s’en vient.

« J’ai un paquet de croquis accumulés et j’ai aussi des commandes en retard. Je vais les faire en grand format. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES