Actualités

Temps de lecture : 1 min 7 s

30M$ pour l'agrandissement des Jardins Ste-Émilie

Jean-Philippe Tremblay
Le 02 septembre 2023 — Modifié à 19 h 03 min le 02 septembre 2023
Par Jean-Philippe Tremblay - Journaliste

Les propriétaires de la résidence pour personnes âgées (RPA) les Jardins Ste-Émilie fêtent le 20e anniversaire de leur établissement en grand, en annonçant l’ajout de 140 nouvelles unités locatives à leur parc immobilier. L’investissement devrait avoisiner les 30M$.

Le président, Réjean Savard, le directeur général, Éric Duchesne, ainsi que la directrice adjointe, Karine Laplante, ont procédé à la première pelletée de terre symbolique mardi dernier, devant élus et résidents.

L’agrandissement comprend l’ajout de 140 appartements-condos locatifs de type 3 1\2 et 4 1\2 aux 260 déjà existants. Parmi ceux-ci, 10 unités seront réservées pour des logements abordables, offrant un prix réduit de 30% comparativement au prix régulier. L’ensemble des nouveaux logements sera réparti sur six étages et un stationnement souterrain sera également mis à la disposition de la clientèle.

Les nouveaux condos seront reliés à l’ancien complexe par un système de passerelles. Une piscine, un spa, un bistro et un service de repas et d’entretien ménager seront en outre mis à la disposition des résidents.

L’investissement de 30 M$ comprendra une toute nouvelle bâtisse de 6 étages comprenant 140 nouvelles unités locatives.

Clientèle visée

L’administration tient à préciser que le nouveau complexe vise autant les préretraités autonomes que les aînés nécessitant plus de soins.

La direction soutient que l’objectif du projet « est d’optimiser le sentiment d’appartenance de la collectivité, de valoriser la fierté individuelle des résidents, de favoriser l’épanouissement et l’autonomie des usagers tout en répondant à un besoin criant de logements pour les aînés dans la région. »

Les travaux seront effectués par l’entreprise régionale Alma Soudure, dont Réjean Savard est également président.

Les travaux débuteront à l’automne 2023 et devraient s’échelonner sur deux ans.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES