Vendredi, 19 avril 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 0 s

Revitalisation du secteur Nikitoutagan

Jean-Philippe Tremblay
Le 26 mai 2023 — Modifié à 13 h 53 min le 26 mai 2023
Par Jean-Philippe Tremblay - Journaliste

La place Nikitoutagan se refait une beauté. Le projet de revitalisation du secteur entrera prochainement dans sa deuxième phase, qui touchera la zone du pavillon Nikitoutagan jusqu’au pavillon des Halles.

Les deux bâtiments du secteur devraient être remplacés par un seul, plus moderne et mieux adapté à la réalité du territoire.

« Ça risque d’être un seul bâtiment qui va valoriser la rivière. On veut que ce soit vitré avec des percées sur la rivière et bâti avec des matériaux de qualité, modernes. On pourrait mettre une belle grande terrasse qui donne directement sur la rivière », explique le conseiller du district 4, Kevin Armstrong.

Pour les fonctions du pavillon, il devrait y avoir une section communautaire avec douches et toilettes. Il pourrait également y avoir une partie privée pour l’alimentaire.

« On a une grosse force en agroalimentaire dans la région, ça serait bien de l’exploiter. Quelque chose qui pourrait être en synergie avec notre St-Do, sans entrer en concurrence avec elle », explique le conseiller.

Kevin Armstrong rappelle l’importance de consulter les différents acteurs impliqués pour mener à bien le projet.

« On ne fera aucune action de façon désincarnée. On a déjà consulté nos grands organismes comme le Festival international des arts de la marionnette, Saguenay en neige, Jonquière en musique et Les Bateaux-dragons. Tout ce qui va se faire dans la phase 2, ça va être en consultation avec notre monde. »

La rivière centrale

L’un des points les plus importants du projet de revitalisation du secteur Nikitoutagan, selon Kevin Armstrong, est de valoriser la Rivière-aux-sables. La rendre centrale, en développant les infrastructures pour la mettre en valeur et l’exploiter de façon responsable.

L’idée d’aménager et de faciliter l’accès à celle-ci pour des sports nautiques est donc essentielle. Dans les concepts proposés, l’option d’une plage urbaine à la place du pavillon Nikitoutagan serait envisagée.

Plusieurs projets

Plusieurs idées ont été soulevées par Kevin Armstrong, qui soutient que pour l’instant, rien n’est définitif et les plans pourraient être sujets à changer selon les demandes des citoyens.

Parmi ces projets, l’idée de faire de la place Nikitoutagan un lieu central du vélo et de la randonnée a été évoquée.

« Juste notre réseau cyclable, on a 70% du réseau de la ville. Le monde ne le sait pas, mais on aimerait ça le mettre en valeur. Être le point de partance de plusieurs destinations dans la région. »

Idéalement, les travaux du parc commenceront en 2024 ou au plus tard en 2025, mais le conseiller tient à ce que cette phase s’entame avant la fin de son présent mandat. Le montant prévu pour la deuxième phase n’est pas encore connu, mais devrait aisément dépasser les 4M$ de la phase 1.

Cette première phase concernait principalement deux secteurs, soit la partie entre l’usine de filtration et le pavillon Nikitoutagan. Cette dernière a permis de centraliser le secteur « jeunes » en plus de développer le parc des Pionniers à l’autre extrémité du parc.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES