Samedi, 24 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 1 s

De l'hébergement dans les Zecs de la région

Jean-Philippe Tremblay
Le 07 mai 2023 — Modifié à 21 h 35 min le 07 mai 2023
Par Jean-Philippe Tremblay - Journaliste

De l'hébergement dans les Zecs de la région

Deux Zones d’exploitation contrôlée (Zecs) offriront de l’hébergement cet été. La Zec Onatchiway entamera la 3e saison de location de ses yourtes tout inclus, alors que la Zec des Passes inaugurera la première saison de ses unités d’hébergement de style prêt-à-camper.

Pour le directeur général de la Zec Des passes, Frédérick Gagnon, les trois unités d’hébergements viennent répondre à un besoin de longue date.

« Ça ne faisait aucun sens qu’il n’y ait pas de service d’hébergement sur la Zec. On est vraiment content de finalement offrir ce service. Ça vient bien compléter notre offre pour la clientèle qui vient passer une journée sur la Zec et qui aurait aimé rallonger son séjour en forêt, mais qui n’est pas nécessairement équipée pour le camping », mentionne-t-il.

C’est un projet qui atteint sa finalité après plus de trois ans de recherche de financement, d’attente d’autorisations et d’études de terrain.

Les unités, de style prêt-à-camper, comportent le strict minimum pour un séjour en forêt.

« Ça ressemble à des petits refuges. C’est un peu sur le même principe que du camping. C’est vraiment le minimum pour être indépendant, mais l’intérieur reste très luxueux, je pourrais comparer ça à du camping de luxe », spécifie M. Gagnon.

L’investissement total atteint les 184 000 $, dont une part de 80% a été financée par divers partenaires.

Une unité locative sur la Zec Des passes en bordure de la rivière Alex. (Photo courtoisie)

Hébergement sur la Zec Onatchiway

Le système d’hébergement sur la Zec Onatchiway en est à sa 3e saison. Les unités, des yourtes de style tout inclus, gagnent en popularité depuis la pandémie.

« C’est un système qui a été implanté en 2021, mais avec le confinement et les restrictions, on n’a pas été en mesure de vraiment en faire la promotion. L’idée d’implanter de l’hébergement est d’abord venue à la suite de demandes qu’on a reçues à divers salons partout au Québec », explique Myriam Benoît, directrice générale de la Zec.

Cette dernière mentionne également que l’offre d’hébergement s’inscrit dans la mission des Zecs, soit d’offrir une plus grande accessibilité aux touristes de la région, mais également à ceux de l’extérieur.

« De ne pas avoir d’hébergement ça nous causait des problèmes pour attirer des pêcheurs ou des villégiateurs de l’extérieur sur notre territoire. Le fait d’avoir opté pour des yourtes vient à la suite d’une étude de marché qui nous a confirmé que l’intérêt des gens était plus marqué envers les logements plus insolites et près de la nature que les chalets traditionnels. »

L’investissement de 200 000 $ comprend un site de cinq yourtes, pouvant accueillir jusqu’à 6 personnes chacune. On y retrouve aussi du divertissement pour les enfants et un lac tout près pour les activités nautiques.

L’hébergement vise une clientèle alternative voulant profiter d’installations en forêt tout en pouvant bénéficier d’une expérience peu commune. Les dômes transparents surplombant les yourtes sont particulièrement appréciés des villégiateurs qui peuvent observer les nuits étoilées du confort de leur lit.

 

 

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES