Samedi, 24 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 20 s

Bloc Québécois : Les 12 objectifs régionaux dévoilés

Le 02 mai 2023 — Modifié à 10 h 39 min le 02 mai 2023
Par

Bloc Québécois : Les 12 objectifs régionaux dévoilés

L’industrie forestière, la transformation de l’aluminium, le développement de Port Saguenay, la réformation de l’assurance-emploi et un soutien financier aux ainés ne sont que quelques-unes des 12 propositions soumises par le Bloc Québécois pour la région. Ces engagements futurs vont servir à assurer un meilleur développement économique, politique et communautaire au Saguenay et au Lac-Saint-Jean.

« L’essentiel de notre travail à Ottawa est d’y porter la voix des régions du Québec et de nous assurer que les intérêts de nos gens soient pris en compte. Pour que notre action soit la plus efficace possible, nous la voulons solidement arrimée aux réalités et aux besoins des Québécoises et des Québécois. C’est ce qui motive nos tournées régionales de consultations, comme celle menée ici, au Saguenay-Lac-Saint-Jean », exprime le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet.

D’importants sujets ont été soulevés par M. Blanchet lors du point de presse qui s’est tenu le lundi 1er mai, en compagnie du député de Jonquière Mario Simard et celui de Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle Duceppe.

Concernant le dossier du caribou forestier, il ne croit pas que le fédéral a un mot à dire sur la récolte forestière et sur l’habitat du caribou.

« Je suis convaincu, au contraire, qu’il y a une capacité à concilier l’enjeu et la pérennité du caribou forestier et une saine et prospère exploitation de la ressource forestière. »

Yves-François Blanchet soutient également que le développement de projets miniers dans la région peut se faire tout en respectant l’environnement. L’ajout probable du phosphate sur la liste des minéraux stratégiques permettra, selon lui, de lancer cette filière dans la région.

Mario Simard abonde en ce sens et ajoute que « sur le plan des ressources naturelles, cette proposition reflète la capacité de la région d’être une figure de proue sur la question de la transition énergétique. Il nous faut miser sur le développement de l’industrie forestière par la deuxième et troisième transformation, ainsi que sur l’industrie du phosphate ».

Blanchet poursuit et aborde, dans un autre ordre d’idées, d’une possible augmentation du financement pour les organismes et acteurs de la scène artistique et culturelle, considérant l’ampleur que prend cette facette dans l’identité du territoire saguenéen et jeannois.

« Quand les gens arrivent de l’extérieur, ils constatent l’énorme service du secteur culturel. L’impact que le secteur culturel et touristique a sur l’économie de la région est fondamental. On croit donc que c’est important de soutenir ce volet-là », précise le chef du Bloc Québécois.

La protection du pouvoir d’achat et le travail chez les ainés a été mis de l’avant, notamment par certaines hausses significatives portant sur les revenus en période de cessation d’activité professionnelle. On parle entre autres d’une augmentation de la Pension de la sécurité de la vieillesse d’au moins 10% pour les 65 ans et plus, d’élever à 30% le revenu d’emploi qui peut être gagné sans que le Supplément de revenu garanti (SRG) ne soit affecté.

Les 12 propositions dévoilées comprennent aussi la pérennité des entreprises agricoles. La favorisation du transfert de compagnies au sein des familles va être à prendre en considération, en axant davantage cet aspect sur la formation de la relève agricole.

Alexis Brunelle-Duceppe a renchéri à ce propos, en expliquant que « considérant qu’actuellement, les agriculteurs doivent s’endetter pour nourrir la population, c’est une situation qui est loin d’être attirante pour la relève. En matière de réalité régionale, le fédéral a des croûtes à manger et on est là pour le lui rappeler ».

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES