Mercredi, 28 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 44 s

Piscines-conteneurs : Mireille Jean fait à nouveau bande à part

Jean-François Desbiens
Le 07 mars 2023 — Modifié à 16 h 23 min le 07 mars 2023
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

Piscines-conteneurs : Mireille Jean fait à nouveau bande à part

Le dossier des piscines-conteneurs a de nouveau rebondi ce midi au conseil municipal de Saguenay qui se tenait à Jonquière. Et encore une fois, Mireille Jean a fait bande à part.

La conseillère du district 8 à Chicoutimi et présidente du comité consultatif d’urbanisme estime qu’il faudrait vérifier ce qui se fait ailleurs pour s’assurer d’une bonne cohabitation de ces conteneurs dans le voisinage.

« Il n’y a pas de villes qui acceptent actuellement les installations de piscines-conteneurs, sauf Québec selon le promoteur. Mais on n’a pas vérifié et il faudrait le faire. On devrait aussi faire des études. »

Son collègue autour de la table des élus, le conseiller Kevin Armstrong, s’est dit en désaccord avec cette position.

« Je pense qu’on a eu toutes les discussions à ce sujet. On a déjà voté et il y a d’autres priorités dans cette ville. Je propose qu’on avance dans ce dossier. »

Le conseiller de La Baie, Raynald Simard, a été encore plus cinglant.

« Je pense que Madame Jean va devoir pratiquer le lâcher-prise à un moment donné.  Je ne vois pas de problème à ce qu’on soit innovant pour une fois devant tout le monde par rapport à la réglementation. »

De son côté, la mairesse Julie Dufour a rappelé que le règlement permettant l’installation de ces piscines fabriquées à partir de conteurs maritimes a déjà été approuvé.

« Il y a une conseillère qui, clairement, ne trouve pas ça beau ou que ça pourrait porter atteinte à quoi que ce soit. C’est un peu ça. La majorité des villes traitent les piscines, qu’elle soit en bois, en plastique ou en métal comme des piscines. Avec le règlement qu’on a ici à Saguenay, on l’encadre plus qu’une piscine. On oblige l’aménagement paysager. »

Rappelons qu’en novembre dernier, tous les conseillers avaient voté en faveur d’un avis de motion pour accepter ces piscines-conteneurs, à l’exception de Mireille Jean.

Zone ferroviaire

Un autre dossier, celui de l’aménagement de la zone ferroviaire, a aussi retenu l’attention lors de cette réunion du conseil municipal.

Cathy Fortin, de la Coalition Avenir Chicoutimi, a pris le micro pour demander qu’elle sera la suite du projet qui prévoit plusieurs logements.

Julie Dufour est cependant restée vague.

« On a fait des activités de cocréation et présenté des concepts à la population. Un rapport du consultant sur ces activités sera remis à un comité, puis à l’ensemble des conseillers et à la population. On attend des autorisations pour la décontamination du terrain. Si tout va bien, cette décontamination devrait se terminer à l’automne. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES