Vendredi, 19 avril 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 50 s

Un mandat chargé pour le conseiller Serge Gaudreault

Jean-Philippe Tremblay
Le 20 février 2023 — Modifié à 14 h 05 min le 20 février 2023
Par Jean-Philippe Tremblay - Journaliste

Le conseiller du district 7, Serge Gaudreault, a de grandes ambitions pour la continuité de son mandat. La revitalisation du secteur du Parc de la colline et plusieurs investissements pour augmenter la sécurité de ses citoyens font partie de ses principaux dossiers.

« Chicoutimi-Nord, ça fait 12 ans que le secteur a été un peu négligé. Il y a eu peu d’investissements. On a commencé à débloquer certaines choses l’an passé, on a beaucoup de beaux projets, mais on part d’assez loin », rappelle le conseiller.

Pour remédier à la situation, Serge Gaudreault ne lésine pas sur les projets. Parmi ceux-ci, le désir d’ajouter, dès cette année, des installations modernisées et diversifiées au parc de la Colline en commençant par l’amélioration du parc à chien en y ajoutant un pavillon et un point d’eau. Un projet de patinoire 4 saisons devrait également voir le jour l’an prochain.

De plus, Serge Gaudreault souhaite dynamiser le secteur en y ajoutant du divertissement tout âge comme un parcours à obstacles « ninja », un parcours de planche à roulettes et un lien reliant l’aréna Marina-Larouche et la piste à rouleaux (pumptrack). Un projet de plusieurs millions pour démolir l’ancienne piscine et en reconstruire une plus moderne, chauffée, est d’ailleurs confirmée et devrait voir le jour en 2024.

Dans la même veine, les installations du parc Sainte-Claire seront également rafraichies.

Chantier du père Alex

Récupérer le Chantier du père Alex fait partie des priorités du conseiller, qui souhaite en faire un centre multifonctionnel.

« Moi, je veux que ça devienne un OBNL multifonctionnel. Pour l’instant ça coute de gros montants à la Ville [le Chantier du père Alex] et ça ne sert presque jamais. Les citoyens ne peuvent presque jamais s’en servir, il est pratiquement toujours fermé. Je veux faire quelque chose de plaisant, de rassembleur et que tout le monde puisse en profiter. »

Il souhaite en faire le cœur d’un projet où les citoyens pourraient venir se changer, avoir accès à des toilettes et faire la location de raquettes et de ski de fond pour profiter des tracés de sentiers déjà existants.

La sécurité primordiale

Le problème de vitesse sur le boulevard Ste-Geneviève et boulevard Tadoussac est un dossier qu’il veut régler. Le principal problème réside dans la négociation avec le MTQ, qui peut parfois s'avérer longue et hasardeuse.

Le dossier pour désenclaver le quartier du Lis-Blanc tient une place importante dans l’agenda du conseiller. Les accès aux écoles sont difficiles et surtout, peu sécuritaires. Le projet est donc d’acheter des terrains pour construire des voies d’accès sécuritaires pour se rendre aux écoles.

L’érosion des berges, longtemps discutée lors du dernier conseil de ville, retient également l’attention du conseiller du district 7.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES