Samedi, 24 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 23 s

Saint-Ambroise a de grandes ambitions pour son aréna

Denis Hudon
Le 17 février 2023 — Modifié à 10 h 57 min le 17 février 2023
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Saint-Ambroise a de grandes ambitions pour son aréna

L’aréna Marcel-Claveau à Saint-Ambroise est dans la course pour le Concours Kraft Hockeyville 2023. L’enjeu est majeur puisque la municipalité gagnante bénéficiera d’une aide de 250 000 $ pour améliorer son aréna en plus de permettre à sa région d’accueillir un match de hockey de la LNH.

C’est la deuxième fois que Saint-Ambroise tente sa chance. Elle s’était inscrite en 2017 et avait terminé parmi les huit villes finalistes, d’un océan à l’autre. Un montant de 25 000 $ avait permis à l’aréna de Saint-Ambroise de remettre en état ses installations sanitaires et d’améliorer son hall d’accueil.

« On mise énormément sur la solidarité régionale et la participation de la population pour mousser notre aréna. On veut aller chercher le maximum de points pour augmenter nos chances de l’emporter », lance Maxime Pepin-Larocque, conseiller aux communications et au développement économique à la Municipalité de Saint-Ambroise.

C’est pourquoi Saint-Ambroise compte sur les gens pour qu’ils partagent des photos, des souvenirs, des anecdotes, livrent leurs commentaires sur l’aréna.

C’est présentement la période d’évaluation des candidatures, jusqu’au 11 mars, date à laquelle Kraft Hockeyville fera l’annonce des quatre finalistes. Il y aura ensuite l’ouverture des votes aux finalistes les 31 mars et 1er avril. C’est à cette dernière date que l’aréna (municipalité) gagnante sera annoncée.

Bonification de l’aréna

« Notre aréna est un lieu de rassemblement où on y retrouve une foule d’activités et d’événements. Comme toute infrastructure, il y a toujours de la place pour des améliorations. Les besoins sont sans cesse croissants et on aimerait bien y apporter des améliorations. Il y a surtout un manque d’espaces dans l’aréna », poursuit Maxime Pepin-Larocque.

Préposé à l’aréna Marcel-Claveau depuis 1989 et gérant depuis 2002, Benoît Néron est bien placé pour savoir que des améliorations seraient bien accueillies.

« Les douches auraient besoin d’un nouveau revêtement, le hall d’une nouvelle peinture, un garage pour entreposer le matériel, ce ne sont pas les projets qui manquent. Jusqu’à maintenant, on agrandit par en-dedans ».

C’est pourquoi la candidature de Saint-Ambroise a besoin du support de toute la population régionale et même au-delà.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES