Samedi, 24 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 17 s

Coup d’envoi des Journées de la persévérance scolaire

Denis Hudon
Le 13 février 2023 — Modifié à 13 h 24 min le 13 février 2023
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Coup d’envoi des Journées de la persévérance scolaire

C’est sous la thématique Bien entourés, les jeunes peuvent tous persévérer, que se déroulent les Journées de la persévérance scolaire (JPS) du 13 au 17 février. Dans la région, le Conseil régional de la prévention de l’abandon scolaire (CRÉPAS) convie la population à participer aux diverses activités prévues dans le cadre de ce rendez-vous annuel.

Le CRÉPAS déploie une campagne de sensibilisation grand public tout en orchestrant en amont des actions de sensibilisation et d’outillage de quelque 700 partenaires en distribuant du matériel promotionnel afin de faciliter l’animation d’activités dans les milieux.

« Chaque jour, la réussite des jeunes se conjugue avec des félicitations, un accompagnement, des encouragements, des explications, une écoute et un appui, ce sont les jeunes et toute la société québécoise qui en sortent grandis », peut-on lire dans un communiqué du CRÉPAS.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean ce sont au moins 500 activités qui sont organisées par le milieu scolaire, des organismes et des municipalités pour célébrer les jeunes, souligner leur persévérance et les encourager à rester motivés jusqu’à la fin de leurs études.

En cette journée du 13 février, c’est le concours Mon boss, c’est le meilleur! qui est en vedette. Il vise à faire reconnaître les employeurs engagés pour la réussite éducative, en collaboration avec les carrefours jeunesse-emploi (CJE) des Bleuets, Lac-Saint-Jean-Est, Saguenay et le CIUSSS régional.

Par ailleurs, les étudiants ayant un emploi sont invités à s’inscrire dans la section du concours du site Internet du CRÉPAS, du 13 au 28 février.

Sondage révélateur

Par ailleurs, un sondage Léger mené par le Réseau québécois pour la réussite éducative (RQRE) révèle qu’une majorité de Québécois considère que le diplôme est aussi important (59%) et même plus important (14 %) qu’avant la pandémie afin d’occuper un bon emploi.

Le sondage réalisé dans le cadre des JPS démontre ainsi que les Québécois sont préoccupés quant à la persévérance scolaire dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES