Dimanche, 14 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 0 s

Plusieurs dossiers d’envergure au conseil de ville Saguenay

Jean-Philippe Tremblay
Le 12 février 2023 — Modifié à 16 h 52 min le 12 février 2023
Par Jean-Philippe Tremblay - Journaliste

Le problème de l’érosion des berges, la construction d’une passerelle sur la rivière Chicoutimi et la relocalisation de la SAAQ font partie des dossiers discutés lors de la dernière rencontre du conseil de ville de Saguenay.

Plusieurs citoyens ont pris la parole lors de la période de questions pour interroger les conseillers et la mairesse sur les problèmes liés à l’érosion des berges de divers secteurs.

« J’ai investi un montant 30 000 $, j’ai encore environ 100 000 $ à mettre. Deux terrains près de chez moi ont été travaillés, ça couté 180 000 $. Après avoir invité la ministre Laforest à venir voir par elle-même à deux reprises et essuyant deux refus, j’ai reçu une lettre de son cabinet mentionnant que l’érosion des berges est une responsabilité partagée entre la municipalité et les citoyens eux-mêmes », mentionne un résident du boulevard Tadoussac, Jean-Guy Maltais.

La mairesse a tenu à spécifier que l’érosion des berges est de juridiction municipale lorsqu’il est question de terrains publics, mais ça ne s’applique pas aux terrains privés. Elle souhaite néanmoins militer pour des programmes normés et clairs qui vont permettre d’aider les citoyens dont les propriétés sont victimes d’érosion.

Le conseiller Martin Harvey abonde en ce sens : « le gouvernement a le tour de nous garrocher des choses sur le dos, mais l’argent ne suit pas. La résolution, j’espère qu’elle va se rendre et que les ministres vont prendre les bonnes décisions parce qu’on commence à être pas mal écœuré de se faire manger des terrains pis ensuite quand on demande de l’aide de la ville ou du gouvernement tout le monde se garroche, mais rien n’arrive. »

Les secteurs du boulevard Tadoussac et des Terres-Rompues sont les principaux touchés.

Plusieurs citoyens manifestés leurs doléances aux élus en lien avec les problèmes d’érosion sur leur terrain.

Passerelle sur la rivière Chicoutimi

Une nouvelle passerelle pour piétons, cyclistes et motoneigistes verra le jour sur la rivière Chicoutimi près du boulevard Barrette, dans le secteur du pont Arnaud. Les travaux comprendront également le démantèlement de ce dernier. Le nouveau lien sécurisera la traversée de la rivière. Un emprunt de 4,4 M$ est prévu pour la réalisation du projet.

Garder la SAAQ à Jonquière

La question de la relocalisation de la SAAQ d’Arvida a été un point longuement discuté.

Le président de l’arrondissement Jonquière, Carl Dufour, demande aux trois députés de Saguenay de faire pression sur le gouvernement pour garder la SAAQ à Jonquière. Selon lui, maintenir le service dans son arrondissement fait partie d’un processus primordial afin d’éviter une trop grande centralisation des services.

« C’est un service qui est donné à cet endroit-là depuis 1978. Ça devrait rester là puisque c’est un service qui est centré et facilement accessible dans Ville Saguenay. C’est un service gouvernemental qui doit rester à Jonquière et j’espère que tout le monde au conseil va pousser dans ce sens-là », ajoute le conseiller Jean-Marc Crevier.

La motion est appuyée par l’ensemble du conseil.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES