Vendredi, 19 avril 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 30 s

Regroupement Petapan – les chefs Innus et les ministres Fitzgibbon et Lafrenière se rencontrent

Jean Tremblay
Le 10 février 2023 — Modifié à 13 h 36 min le 10 février 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Les retombées économiques du futur traité ont été au cœur des discussions tenues aujourd’hui entre les Chefs des Premières Nations du Regroupement Petapan, Martin Dufour (Essipit), Gilbert Dominique (Mashteuiatsh) et Réal Tettaut (Nutashkuan), et le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon.

Une rencontre qui s’inscrit dans le dernier droit des négociations devant mener à la conclusion d’un projet de traité d’ici le 31 mars 2023.

Les Chefs Innus ont voulu rencontrer le ministre Fitzgibbon afin de le sensibiliser sur l’importance du projet, notamment en matière d’impacts économiques.

« La conclusion d’un traité entre le Canada, le Québec et nos trois Premières Nations marquera très certainement le début d’une nouvelle ère de développement sans précédent. Non seulement pour nos communautés, mais aussi pour le Québec, particulièrement pour les régions de la Côte-Nord et du Saguenay–Lac-Saint-Jean », a déclaré le Chef Martin Dufour.

Un traité historique

Dans cette rencontre, à laquelle participait également le ministre responsable des Relations avec les Premières Nations et les Inuit, Ian Lafrenière, les Chefs ont rappelé la possibilité pour ce gouvernement de passer à l’histoire en concluant ce qui constitue la concrétisation la plus forte des « relations de Nation à Nation ».

Les Chefs ont aussi précisé lors de cette rencontre, qu’à compter du 1er avril 2023, quel que soit l’état d’avancement du dossier, ils entendent se tourner vers leurs membres afin d’évaluer et d’apprécier avec eux le contenu de cet éventuel traité de nouvelle génération basé sur la reconnaissance de leurs droits.

« Une nouvelle relation entre Québécois et Innus, fondée sur le partenariat et la cohabitation harmonieuse, peut s’amorcer dans les prochains mois avec ce projet de traité », a précisé pour sa part le Chef Gilbert Dominique.

Droits ancestraux et autonomie gouvernementale

La démarche entreprise par le Regroupement Petapan, à la demande des Chefs des trois Premières Nations vise deux buts principaux : la confirmation et le respect des droits ancestraux, ainsi que la reconnaissance de l’autonomie gouvernementale innue.

À propos du Regroupement Petapan

Le Regroupement Petapan représente les Premières Nations innues de Mashteuiatsh, Essipit et Nutashkuan dans le processus de négociation territoriale globale en cours avec les gouvernements du Canada et du Québec pour la signature d’un traité.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES