Samedi, 24 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 41 s

Fabien Hovington met les pendules à l’heure

Serge Tremblay
Le 09 février 2023 — Modifié à 07 h 10 min le 09 février 2023
Par Serge Tremblay - Rédacteur en chef

Fabien Hovington met les pendules à l’heure

Le directeur général de la Zone portuaire de Chicoutimi, Fabien Hovington, met les pendules à l’heure dans les deux différends concernant la Zone portuaire, le Chantier du Père Alex (Chicoutimi-Nord) et les Productions Robert Hakim.

On se rappellera que les bénévoles du Chantier reprochaient au DG de la Zone portuaire son manque d’appui tangible en ce qui a trait aux activités au cours des dernières années. Soulignons aussi que la directrice par intérim des Productions Hakim, Chantale Boivin, a envoyé une lettre aux administrateurs de la Zone, dénonçant la gestion du directeur général.

Précisions

Fabien Hovington se défend bien de vouloir nuire au Chantier. Il croit que l’amertume des bénévoles du site vient du fait que la Zone, gestionnaire des Hivernades, a décidé, il y a trois ans, de déménager du parc de la Colline les jeux extérieurs et gonflables.

« Je sais que la proximité des installations était profitable pour l’achalandage du Chantier, mais on n’a pas eu le choix de déménager tout cela, pour trois raisons majeures, soit la sécurité, la logistique et pour des raisons budgétaires », explique-t-il.

Interdiction d’utilisation?

Pour ce qui est de l’utilisation du terme Hivernades, on a demandé au Chantier de ne plus l’utiliser pour éviter des problématiques avec les commanditaires.

« Je n’ai jamais reçu de demande de quelque nature que ce soit de la part des bénévoles du Chantier. Je ne comprends pas que les bénévoles me reprochent un quelconque manque d’appui. Au contraire! Pour moi, le Chantier, c’est une valeur sûre. Je pense comme les bénévoles du Chantier : moi aussi je veux que ça marche. Mais l’appui financier, c’est du ressort davantage de la Ville ».

Fabien Hovington veut organiser une rencontre afin de clarifier la situation une fois pour toutes.

Protocoles non signés

Pour ce qui est du différend avec Chantale Boivin des Productions Hakim, il reconnaît que les échanges se font uniquement par courriel et insiste sur le fait que l’organisation des Festivals des Rythmes du monde et des Bières tarde toujours à signer les protocoles d’entente, pour garantir la tenue des deux événements. Une rencontre entre les deux organisations devrait se faire incessamment.

20e des Hivernades

2023 marque aussi le 20e anniversaire des Hivernades. Et le dévoilement des activités se fera sous peu, mais après Saguenay en Neige.

« Question de principes et de respect. Je ne veux pas mêler les cartes, j’ai beaucoup de respect pour cette organisation pour laquelle j’ai déjà été ambassadeur et je leur laisse tenir leur événement. Nous annoncerons le nôtre ensuite. ».

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES