Mercredi, 28 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 45 s

Une année dans la continuité pour Marc Bouchard

Serge Tremblay
Le 30 janvier 2023 — Modifié à 12 h 58 min le 30 janvier 2023
Par Serge Tremblay - Rédacteur en chef

Une année dans la continuité pour Marc Bouchard

Le conseiller du district 11 de l’arrondissement de Chicoutimi, Marc Bouchard, a fait de la sécurité des piétons et cyclistes son cheval de bataille en 2023.

Concrètement il veut accroître le nombre de feux piétons autour des grandes artères.

« Quand j’ai commencé en 2017, il y avait une culture où mettre des feux piétons allait déranger les automobiles. Maintenant, la culture change et les gens se tournent un peu plus vers une mobilité durable, pour que ce soit plus facile de se promener à pied ou à vélo. On fait maintenant face à moins de résistance pour leur mise en service », expose-t-il.

L’installation de feux piétons est coûteuse, rappelle le conseiller. Le prix d’un modèle comme celui qui est au coin du boulevard Université et du boulevard Talbot se détaille aux environs de 600 000 $.

Sécuriser les vélos

Parmi les autres dossiers importants du conseiller, on compte la sécurisation des accotements.

« Il y a plusieurs cyclistes qui veulent prendre le boulevard Talbot à partir des Roitelets pour se rendre dans le parc des Laurentides, mais l’accotement est très étroit et ne le permet pas. La problématique est surtout entre le boulevard Barette et le boulevard du Royaume. Il y a un segment de la route qui appartient au ministère des Transports, on a donc beaucoup d’interventions à faire avec eux, ce n’est pas simple. »

Dans le même secteur, Marc Bouchard désire rendre l’accès au stationnement incitatif du Costco plus sécuritaire, principalement pour les résidents des domaines du Luxuor et sur le Golf.

« Avec la STS, on a construit un stationnement incitatif à côté du Costco, mais les gens qui veulent partir à pied du Luxuor ou du domaine sur le Golf pour se rendre là, en été il n’y a pas de problème, ils peuvent marcher sur le gazon, mais l’hiver c’est très dangereux il n’y a pas de trottoir, les piétons doivent marcher dans la voie lente, donc il y a des risques et on doit y voir rapidement. »

Le conseiller espère continuer à collaborer avec ses collèges des autres districts pour faire cheminer sa ville.

« Il y a plusieurs choses dont je suis fier. Il y a un tronçon de piste cyclable d’environ 800 mètres qui a été complété sur la rue des Roitelets. Il y avait une portion de 17.5 hectares du parc Rivière du moulin qui était encore propriété du ministère des Transports et grâce à des interventions, c’est maintenant propriété de la Ville. On a les deux rives de la rivière du moulin qui appartiennent donc maintenant entièrement à la Ville. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES