Mercredi, 28 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 44 s

Martin Harvey veut voir des dossiers aboutir dans son district en 2023

Jean-François Desbiens
Le 24 janvier 2023 — Modifié à 09 h 48 min le 24 janvier 2023
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

Martin Harvey veut voir des dossiers aboutir dans son district en 2023

Mettre davantage en valeur l’histoire et les attraits du secteur de Grande-Baie, c’est ce que souhaite faire le conseiller municipal Martin Harvey en 2023. Il aimerait bien aussi compléter la piste cyclable qui pourrait se rendre jusqu’au Mont-Bélu, un dossier qui traîne en longueur selon lui.

Interrogé sur ce qui sera sa priorité, le conseiller affirme qu’il souhaite d’abord finir l’aménagement du parc situé près de la Pyramide des Ha! Ha! qui commémore le Déluge de 1996.

« C’est le 2e du secteur, pas loin du pont du moulin, sur la rue Monseigneur-Dufour. Il y a des jeux pour les enfants et j’aimerais le bonifier. On regarde quelle amélioration on pourrait faire. Il y a eu notamment des demandes pour des jeux de fer. »

Martin Harvey voudrait également qu’un stationnement soit ajouté près du parc à chiens.

« On a entamé des démarches auprès du ministère des Transports du Québec (MTQ) pour avoir une autre partie du terrain qui leur appartient. Il faut leur autorisation parce que c’est un secteur protégé. Ils ont donné le terrain pour le parc et on aurait besoin d’un stationnement. »

Panneaux d’interprétation

Le conseiller municipal du secteur travaille aussi en collaboration avec le Musée du Fjord pour installer des panneaux d’interprétation de l’histoire dans le lit de la rivière, où elle passait avant le Déluge.

La directrice générale du musée, Guylaine Simard, a précisé que son équipe développe actuellement le contenu de ces panneaux. Il est prévu d’en installer deux ou trois.

« Je veux mettre en valeur l’histoire du secteur de Grande-Baie, ajoute le conseiller. Ce qui s’est passé avant, durant la catastrophe et où on est rendu aujourd’hui. Il ne faut pas oublier qu’il y avait autrefois beaucoup d’activités commerciales, des restaurants, des magasins, etc. Ça fait deux ans que je travaille là-dessus et j’ai l’intention de finir ce projet. »

Martin Harvey tient également à terminer l’aménagement de la piste cyclable jusqu’au Mont-Bélu.

« Je travaille là-dessus, mais encore là, c’est un dossier épineux. Ça prend aussi l’autorisation du MTQ. Durant la dernière campagne électorale provinciale, j’avais fait une sortie publique pour demander à notre député de nous aider. Moi, je voudrais la faire du côté de la rivière et on ne s’entend pas avec le MTQ. C’est le cas aussi du rétrécissement lorsqu’on tourne en face de la rue Coulombe. Ce n’est pas évident, mais je veux que le dossier progresse. Ça fait longtemps que ça aurait dû être fait. On a plein d’embûches, des règles, des restrictions et c’est compliqué. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES