Mardi, 16 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 33 s

Une hausse du fardeau fiscal de 4,86 % à Saguenay en 2023

Jean-François Desbiens
Le 13 décembre 2022 — Modifié à 12 h 00 min le 13 décembre 2022
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

Les contribuables de Saguenay devront faire face à une hausse de leur fardeau fiscal de 4,86 % pour toutes les catégories d’immeubles l’an prochain.

Le budget 2023 adopté ce midi par le conseil municipal prévoit des dépenses de 395 898 410 $, soit 24 millions de plus qu’en 2022.

Le taux de taxes foncières pour le secteur résidentiel passera de 1,12 $ l’an dernier à 1,19 $.

Pour les propriétaires d’une maison moyenne évaluée à 215 804 $, en incluant les services, cela signifie qu’ils devront payer 166 $ de plus. La tarification pour la collecte des matières résiduelles coûtera 5 $ de moins, mais celle des matières organiques augmentera de 15 $ à 40 $ en 2023, soit un écart de 25 $. Le service sera sur une base annuelle.

Le taux de taxation des secteurs commercial et industriel sera également augmenté, passant respectivement à 3,21 $ et 3,89 $ par 100 dollars d’évaluation. C’est 17 et 16 cents de plus.

L’imposition de la taxe sur la valeur foncière représentera à elle seule 58,9 % des revenus de la ville.

« Nous avons fait le choix de mettre le fardeau fiscal sur les épaules de tout le monde pour ne pas écraser les contribuables, affirme la mairesse Julie Dufour. Les citoyens n’avaient pas à assumer l’entièreté des hausses causées par la pression inflationniste actuelle. Nous avons présenté un budget raisonnable et limité l’augmentation. »

Parmi les dépenses prévues en 2023, Saguenay va investir 2 250 495 $ supplémentaires pour son service de police. De nouveaux programmes seront notamment mis sur pied pour aider les personnes en situation d’itinérance et lutter contre les violences conjugales et sexuelles.

Plus de 17 millions de dollars iront aussi au déneigement, ce qui représente une augmentation de 2,6 M$ comparativement à 2022.

La Société de transports du Saguenay (STS) coûtera aussi plus cher en raison notamment de l’augmentation des coûts du carburant.

À l’inverse, Saguenay investira 122 500 $ de moins dans le logement social et 528 640 pour les loisirs et la culture.

Malgré tout, la mairesse Dufour rappelle que la ville empruntera moins à long terme.

« Nous sommes fiers, puisque c’est la première année depuis 2008 où nous n’empruntons pas pour financer à long terme des éléments tels que les fonds de pension ou pour des dépenses d’entretiens régulières. »

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES