Samedi, 24 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 56s

Augmentation des dégâts causés par la tordeuse des bourgeons de l’épinette dans la région en 2022

Louis Potvin
Le 10 novembre 2022 — Modifié à 13 h 35 min le 10 novembre 2022
Par Louis Potvin - Rédacteur en chef

Augmentation des dégâts causés par la tordeuse des bourgeons de l’épinette dans la région en 2022

La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean fait partie des régions avec le pire bilan concernant les superficies touchées par la tordeuse des bourgeons de l’épinette au Québec durant l’année 2022.

Le ministère des Ressources naturelles et des Forêts (MRNF) a publié l’inventaire aérien des dommages causés par la tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE) récemment. Cet inventaire permet de voir que la problématique touche principalement les régions du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de l’Outaouais, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et de la Capitale-Nationale.

Pour l’ensemble du Québec, les superficies touchées totalisent 9 159 154 hectares, comparativement à 12 229 847 hectares pour l'année 2021 à l’ensemble du Québec, un nombre relativement positif concernant l’évolution de la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

Cependant, la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean a vu son bilan s’empirer au cours de l’année, passant de 1 930 909 hectares touchés en 2021 à 2 205 664 hectares touchés pour l’année 2022. Il s’agit d’une augmentation de 14%.

Le MRNF réalise également un classement des différents niveaux de gravité de la défoliation. Pour la région, on compte 1 557 652 hectares légèrement touchés, 575 489 hectares touchés de manière modérée et 72 523 gravement touchés en 2022.

Le gouvernement du Québec a aussi dévoilé une carte qui permet de repérer les endroits où la tordeuse des bourgeons de l’épinette a fait le plus de ravage dans les forêts québécoises.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES