Mercredi, 28 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 14 s

Modernisation de l’aéroport Saguenay-Bagotville: échéanciers et coûts en voie d’être respectés

Louis Potvin
Le 03 novembre 2022 — Modifié à 14 h 44 min le 03 novembre 2022
Par Louis Potvin - Rédacteur en chef

Modernisation de l’aéroport Saguenay-Bagotville: échéanciers et coûts en voie d’être respectés

À moins d’un an de la fin des travaux d’agrandissement de l’aéroport de Bagotville, les représentants des médias ont bénéficié jeudi matin d’un accès privilégié pour constater l’étendue de ces travaux, réalisés au coût de 24,8 M$. 

Le “tour du propriétaire” s’est fait en compagnie de la directrice générale de Promotion Saguenay, Priscilla Nemey, et du président d’arrondissement et conseiller baieriverain, Raynald Simard.

D’entrée de jeu, il est facile de constater que la surface de la nouvelle aérogare profitera d’un espace plus de deux fois plus grand, passant de 16 800 pieds carrés à quelque 41 000 pieds carrés. Le bâtiment moderne à aire ouverte et chaleureuse empruntera le design extérieur d’un avion, avec des “ailes” à chacune de ses extrémités.

Alexandre Simard, architecte pour la firme Les Maîtres d’oeuvre, chargé de projet pour la nouvelle aérogare, parle d’un concept écoénergétique, climatisé selon la fine pointe et utilisant le chauffage à eau chaude en saison froide.

Une section a aussi été prévue pour l’aménagement éventuel de douanes. Le hall d’entrée donnera aussi l’occasion d’admirer une œuvre d’art longiligne. On pourra en outre compter sur la présence d’un espace-boutiques et d’une section de restauration ultramoderne, dont la vaste fenestration permettra une vue sur la piste d’atterrissage et les monts Valin.

Le président de l’arrondissement baieriverain, Raynald Simard, est fort heureux de ces nouvelles installations et se dit confiant que le tout puisse amener de nouveaux transporteurs aériens à transiter par Bagotville.

Le nouvel aéroport Saguenay-Bagotville 2.0 devrait être terminé dans les échéanciers prévus, soit vers la fin de l’été ou au début de l’automne 2023. Les coûts projetés de 24,8 M$ sont répartis entre les gouvernements du Québec (6,2 M$) et du Canada (4 M$), Saguenay (12,6 M$) et des redevances versées (2 M$).

Une vidéo est disponible ici :

[playlist type="video" ids="75940"]

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES