Dimanche, 16 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 38 s

Le Cégep de Jonquière ouvre son propre CPE

Le 05 mai 2022 — Modifié à 15 h 03 min le 05 mai 2022
Par Stagiaire Trium Médias

Le Cégep de Jonquière inaugure aujourd’hui son centre de la petite enfance Le Trèfle à quatre feuilles. L’espace accueille depuis un mois quinze enfants de 18 mois et plus et permet aux étudiants du programme d’Éducation à l’enfance de bénéficier d’un milieu d’apprentissage dédié.

Ce sont les responsables de la technique qui ont lancé le projet, avec l’idée de remplacer le jardin d’enfants, ouvert seulement deux demi-journées par semaine. « Il fallait que des enfants soient présents tous les jours pour nous permettre d’augmenter le nombre d’heures d’observation et de voir toutes les étapes d’une journée pour un enfant, de son arrivée au CPE jusqu’à son départ, en passant par l’heure du midi et la sieste », explique l’enseignante Chantale Rousseau.

Auparavant, des groupes des CPE des alentours étaient invités au Cégep régulièrement, mais cette nouvelle configuration rendra la collaboration plus facile. « Les éducatrices auront connaissance de nos besoins et le contact sera plus étroit. »

Ce dispositif s’adapte aussi à la situation des familles. « L’accueil réduit ne répondait plus à la demande des parents, qui maintenant travaillent tous les deux à plein temps pour la plupart », ajoute Chantale Rousseau.

Preuve du succès du projet : les 15 places proposées « ont été comblées en seulement deux jours », mentionne le directeur du CPE, Marc Bérubé.

Si des enfants de la population générale ont été acceptés, le CPE a tout de même priorisé les enfants des étudiants et du personnel du Cégep. « Actuellement, il y a quatre enfants de parents étudiants, mais la plupart ont des poupons, que nous ne pouvons pas accueillir », complète Marc Bérubé.

Cadre avantageux

Le cadre du Cégep va grandement bénéficier aux bambins. « Nous avons accès à beaucoup d’infrastructures, comme la salle de psychomotricité, la bibliothèque, la piscine et la matériathèque de la technique, qui est la caverne d’Ali Baba des jouets. Il n’y aurait pas eu autant d’installations ailleurs ! » détaille Marc Bérubé.

Dès la rentrée prochaine, les enfants profiteront de la cour extérieure, installée au cœur de la forêt nourricière qui sera aménagée cet été.

Les activités seront aussi plus fréquentes que dans des CPE classiques. « La routine des enfants sera la même qu’ailleurs, mais les étudiants pourront venir raconter des histoires, organiser des petites pièces de théâtre, etc. », complète Chantale Rousseau.

Des investissements de 150 000 $, financés par le ministère de la Famille, ont été réalisés afin de réaménager des locaux pour accueillir le CPE.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES