Samedi, 24 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 37 s

Angle Université et Talbot : Bientôt une traverse piétonne

Le 15 avril 2022 — Modifié à 16 h 10 min le 15 avril 2022
Par Julien B. Gauthier

Angle Université et Talbot : Bientôt une traverse piétonne

Le système de signalisation à l’intersection des boulevards Université et Talbot sera bientôt muni d’une traverse piétonne. Le projet est évalué à environ 500 000 $.

Ville de Saguenay a d’ailleurs ouvert un appel d’offres d’une valeur de 105 700 $ à 199 999 $ afin de réaliser une étude en la matière.

Le conseiller municipal du secteur, Marc Bouchard, rappelle néanmoins que les citoyens en réclamaient une depuis au moins 25 ans.

« Si ça a pris autant de temps, c’est qu’avant, on entendait dans la machine administrative que l’ajout de feux piétons allait déranger le trafic automobile, à ma grande stupéfaction. Maintenant, ça change. Il faut savoir qu’il y a beaucoup d’étudiants qui sont dans le secteur et qui traversent pour aller à l’université ou au cégep », explique-t-il.

Coûts élevés

Les coûts élevés du projet s’expliquent notamment en raison de la complexité que représente l’ajout d’un tel système à une intersection où les feux sont synchronisés.

C’est aussi, car certains feux de circulation ont une technologie désuète qui doit être mise à jour pour accueillir le système de traverse piétonne.

« On pense qu’on ajoute seulement un bouton, mais dans les faits, il faut souvent changer le kit au complet. Parfois, le système informatique date de 30 ans. Il n’est donc pas en mesure d’accueillir la nouvelle technologie », explique le conseiller du district 10.

Comme la totalité des feux de circulation du boulevard Talbot sont synchronisés, de même que la quasi-totalité de ceux du boulevard de l’Université, la mise en place d’une traverse est une mesure complexe.

« Quand quelqu’un appelle un feu piéton, ça vient désynchroniser l’ensemble des lumières sur le boulevard. Ça prend quatre ou cinq cycles avant que l’intersection se resynchronise avec les autres », ajoute Marc Bouchard.

Intersection complexe

L’intersection est aussi l’une des plus achalandées de la ville. Dans certaines directions, à la hauteur du A&W, elle compte huit voies, ce qui représente un défi de taille pour une personne à mobilité réduite.

« D’un pas normal, ça prend 25 secondes traverser. Mais une personne en fauteuil roulant, ou qui se déplace avec une canne, le feu piéton est rendu rouge qu’il n’a pas fini de traverser. »

Il n’y a pas d’échéancier prévu quant à la mise en service de la traverse. Le porte-parole de Ville de Saguenay, Dominic Arseneau, estime que l’étude durera quelques semaines, tout au plus.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES