Vendredi, 19 avril 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 38 s

L’industrie hôtelière confiante pour 2022

Denis Hudon
Le 25 mars 2022 — Modifié à 07 h 23 min le 25 mars 2022
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

L’industrie hotellière au Saguenay-Lac-Saint-Jean s’attend à une relance de l’activité économique et touristique en 2022 avec l’assouplissement des mesures sanitaires.

Habituée aux imprévus en période de pandémie, l’Association des hôteliers se montre toutefois prudente, mais demeure confiante alors que des signes d’une reprise sont déjà apparents.

Anne-Marie Boudreault est directrice générale de l’Association Hôtellerie du Saguenay-Lac-Saint-Jean (AHSLSJ).

« Nous avons eu un super bel été l’an dernier et un bon taux d’occupation avec le tourisme d’agrément. Les gens voulaient vraiment voyager et ont pu le faire à travers les régions. Un sondage de CAA-Québec a même classé le Saguenay-Lac-Saint-Jean comme deuxième région destination de tout le Québec ».

L’automne qui a suivi a été quand même assez bien, selon ce que rapporte Anne-Marie Boudreault, malgré la limitation dans la capacité d’accueil des gens avec les mesures sanitaires. Alors que l’industrie semblait vouloir continuer sur son erre d’aller à l’approche des Fêtes, une autre tuile est tombée sur la tête de l’industrie.

« Les hôteliers étaient optimistes pour Noel, mais on sait ce qui est arrivé par la suite. Tous les rassemblements ont été interdits. Les Fêtes ont été très difficiles alors qu’il a fallu tout annuler ».

La meilleure nouvelle depuis deux ans

La pénurie de main-d’œuvre avec la pandémie s‘est encore accentuée. Difficile de garder tout son monde lorsqu’il y a des coupures dans les services ou encore des mises à pied temporaires à cause des règles sanitaires.

« On ne peut pas retenir la main-d’œuvre indéfiniment. L’assouplissement des mesures sanitaires, c’est la meilleure nouvelle depuis deux ans. Il est toujours difficile de prévoir, car il reste encore de l’incertitude. Mais on voit de plus en plus d’événements et de festivals qui annoncent leur retour cet été. Ça vient changer la donne et ça fait du bien. Ça fait bouger l’économie ».

L’AHSLSJ a quand même tout lieu de croire que les prochains mois seront bénéfiques pour les hôteliers de la région. Déjà pour le mois de mars avec les différents tournois de hockey qui reprennent, dont celui de la Coupe Dodge, c’est reparti.

Pour ce qui est des congrès et colloques, la reprise devrait se faire un peu plus tard dans l’année. La directrice de l’AHSLSJ s’attend à ce que ça bouge pas mal à ce chapitre l’automne prochain.

« La Semaine de relâche scolaire a été excellente. Janvier et février ont été plus tranquilles. Pour le tourisme d’affaires, ça s’annonce bien pour l’été qui s’en vient ».

 

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES