Dimanche, 21 avril 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 34 s

Saguenay distribuera 70 000 bacs bruns dans les foyers

Denis Hudon
Le 24 mars 2022 — Modifié à 06 h 56 min le 24 mars 2022
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Les citoyens de Saguenay pourront bientôt récupérer leurs matières organiques domestiques alors que quelque 70 000 bacs bruns achetés par la Ville seront distribués dans tous les foyers, de mai à août. Le début de la cueillette est prévu pour septembre prochain, après la fête du Travail.

Ville de Saguenay a accordé un contrat de collecte sur cinq ans à l’entreprise Services sanitaires Rodrigue Bonneau, au montant de 5,7 M$. Un autre contrat de 5,5 M$ a aussi été accordé à la compagnie IPL, à la suite d’un appel d’offres groupé et piloté par l’Union des municipalités du Québec (UMQ), pour fournir les bacs bruns.

Conseiller municipal et responsable du dossier, Jimmy Bouchard attendait ce moment depuis longtemps.

« Le but avec l’implantation de ce service des bacs bruns, c’est évidemment de mieux protéger l’environnement et pour éviter que nos déchets organiques se retrouvent dans les sites d’enfouissement. En plus, on valorise ces matières qui seront par la suite transformées en compost ».

D’ailleurs, un contrat évalué à 10 M$ sur dix ans a été octroyé à Gazon Savard pour traiter tous ces déchets organiques et en faire du compost de haute qualité.

Campagne de sensibilisation

À l’aube de l’implantation de la collecte du bac brun, le plus important actuellement pour Jimmy Bouchard est de bien orchestrer une campagne de sensibilisation auprès des citoyens.

« La campagne qu’on va mettre sur pied prendra plusieurs formes. Je ne peux en dire plus pour le moment car on y travaille. Un volet de la campagne proposera des capsules vidéo pour sensibiliser et informer la population sur l’utilisation du bac brun ».

Jimmy Bouchard parle de ce printemps pour le lancement de cette campagne.

« Je suis conscient que ce n’est pas tout le monde qui va vouloir récupérer les matières organiques à la maison. Ça va demander un certain temps pour qu’on s’y habitue, ce sera différent d’une personne à l’autre. J’ai confiance que les gens adopteront ces nouvelles habitudes qui contribueront à la protection de notre environnement. Changer les mentalités, ça peut parfois prendre du temps. Ça devrait se faire graduellement »,

Les matières organiques (aliments périmés, liquides en petites quantités, coquilles, œufs, fruits, légumes, pelures, etc.) représentent environ 40 % des déchets dans nos poubelles. Le bac brun permet de valoriser ces matières en les transformant en produits pour le compostage.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES