Dimanche, 14 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 42 s

Un projet-pilote de service de garde novateur à Saint-Fulgence : Les bureaux coordonnateurs de la région se mobilisent

Le 21 mars 2022 — Modifié à 08 h 53 min le 21 mars 2022
Par Marie-Ève Lavallée

Afin de contrer la baisse de services de garde en milieu familial, les bureaux coordonnateurs (BC) du Saguenay-Lac-Saint-Jean proposent une solution originale : les services de garde en milieu de vie. Un projet-pilote pourrait voir le jour à Saint-Fulgence.

Il s’agit d’une alternative unique au Québec afin de favoriser l’attraction et la rétention des responsables de services de garde (RSG) en région.

Uniquement au cours de l’année 2020-2021, ce sont 90 services de garde en milieu familial qui ont cessé leurs activités au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ce qui se traduit par des conséquences directes pour les familles puisque ce sont 300 places en moins sur le territoire.

Après une vaste consultation des RSG, les raisons qui expliquent les fermetures sont nombreuses.

Pour 27% d’entre elles, la lourdeur administrative était trop importante. Parmi les autres raisons évoquées, « l’isolement vécu au sein du milieu et les difficultés à opérer un milieu à même leur résidence » sont des facteurs précipitant la décision de fermer les portes.

Projet-pilote

C’est pourquoi le projet-pilote de permettre un service de garde en milieu de vie s’est avéré être une solution pour favoriser la conciliation travail et vie personnelle. Un mode de garde différent qui permettra d’offrir un service qui conserve les qualités de la garde en milieu familial, mais à l’extérieur de la résidence privée.

« Avec ce type de service de garde, il y aura encore la chaleur du milieu familial et le « cocooning » d’une résidence, mais dans d’autres espaces que ceux d’une résidence personnelle, » affirme Nadya Gaudin, adjointe à la direction au sein du CPE BC des lutins de Saguenay.

À la différence du service de garde en milieu familial, la proposition, présentement en étude du côté du ministère de la Famille, fait appel à la communauté environnante pour sa mise en place.

En effet, le nouveau service pourrait permettre à une ou deux RSG reconnues, ou en voie de l’être, de s’établir dans les infrastructures d’une communauté choisie à titre de partenaire.

C’est le cas de la municipalité de Saint-Fulgence, qui, si le projet-pilote est approuvé, pourra offrir 12 places supplémentaires à même les locaux de la localité.

Ainsi, plusieurs municipalités du Saguenay-Lac-Saint-Jean moins bien desservies pourront rapidement offrir de nouvelles places subventionnées aux familles.

Compte tenu des dispositions légales de la Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance, les BC de la région doivent attendre l’aval du gouvernement avant de concrétiser leur projet-pilote. Une décision qui pourrait faire la différence pour les parents de la région.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES