Mercredi, 28 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 16 s

Saint-Honoré : des services au rythme de sa croissance

Denis Hudon
Le 19 mars 2022 — Modifié à 11 h 19 min le 19 mars 2022
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Saint-Honoré : des services au rythme de sa croissance

Avec une augmentation de l’ordre de 4% de sa population au cours de la dernière année seulement, Saint-Honoré n’a d’autre choix que de suivre la cadence en dotant son territoire de nouveaux services et infrastructures.

Qui dit nouvelles familles dit aussi des besoins de nouvelles places en garderie. Le maire Bruno Tremblay se réjouit de voir que le Centre de la petite enfance (CPE) La Cajolerie dotera sa ville de 70 nouvelles places dont la construction devrait commencer l’automne prochain et livrable en 2023.

« Avec l’accroissement de notre population qui est constante depuis plus de 10 ans et en y ajoutant les nouvelles naissances, il est important de répondre aux besoins de ces nouvelles familles. La tendance à la hausse de notre population va se poursuivre encore et il faut s’ajuster à cette nouvelle réalité », dit le maire.

D’ailleurs, la Ville cède un terrain situé à l’arrière de l’hôtel de ville pour permettre la construction d’un nouvel édifice pour cette garderie.

Développer de nouvelles rues

Les nouvelles maisons poussent comme des champignons à Saint-Honoré et l’administration municipale veut développer encore de nouvelles rues. La banque de terrains actuellement joue entre 60 et 70.

« On devrait atteindre dans quelques années la barre des 7 000 habitants. De 2013 à 2021, c’est une moyenne annuelle d’une quarantaine de constructions neuves à Saint-Honoré et ça grimpe encore. Il faut offrir plus de services pour répondre à ces nouveaux besoins », poursuite le maire.

Il souhaite que sa ville continue d’être aussi attractive et pour ce faire, le maire affirme qu’il est essentiel de travailler sur des dossiers et projets susceptibles de faire grandir sa communauté.

Bruno Tremblay entame son troisième mandat comme maire et une 13e année au conseil municipal. Il a d’abord été conseiller municipal.

« Si l’on veut continuer d’avancer, il faut répondre présent et c’est ce que fait le conseil municipal », conclut le maire Bruno Tremblay.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES