Mercredi, 28 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 53s

Une entente de principe est intervenue entre la Ville de Saguenay et ses cols blancs après de longues négociations

Serge Tremblay
Le 24 février 2022 — Modifié à 13 h 34 min le 24 février 2022
Par Serge Tremblay - Rédacteur en chef

Une entente de principe est intervenue entre la Ville de Saguenay et ses cols blancs après de longues négociations

C’est la mairesse de Saguenay Julie Dufour, qui a fait l’annonce,  jeudi, à la suite d’une entente de principe intervenue tard mercredi soir.

« Je suis très heureuse d’en arriver à une entente de principe avec nos cols blancs, moins de 15 jours après que l’exécutif ait donné un nouveau souffle aux négociations. C’est une entente de principe gagnant-gagnant pour la Ville et notre personnel », a-t-elle déclaré.

D’ailleurs, la nouvelle administration avait engagé deux ressources spécialisées afin de dénouer l’impasse. Les quelque 365 cols blancs, soit le personnel administratif, technique et professionnel de la Ville, étaient sans contrat de travail depuis deux ans. Une quarantaine de rencontres de négociations ont eu lieu, mais n’avaient pas permis d’en arriver à une entente de principe.

« Le mandat de négociation de l’administration précédente nous a menés dans une impasse.  Le mandat clair que nous avons donné à l’équipe de négociation de la Ville dans les derniers jours et la collaboration de l’équipe de négociation des cols blancs a permis d’obtenir cette entente de principe. »

C’est lors de la séance du conseil du 7 mars l’entente de principe sera entérinée par les élus. D’ici ce moment, le Syndicat des cols blancs de Saguenay doit présenter l’entente à ses membres et la soumettre à un vote.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES