Actualités

Temps de lecture : 1 min 22 s

Réfection complète de huit postes de pompage à Saguenay

Yohann Harvey Simard
Le 26 janvier 2022 — Modifié à 22 h 39 min le 26 janvier 2022
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Réfection complète de huit postes de pompage à Saguenay

Les huit postes de pompage des arrondissements de La Baie, de Chicoutimi et de Jonquière subiront bientôt une réfection complète. Les travaux doivent débuter ce printemps et sont estimés à plusieurs millions de dollars.

À terme, ce sont seront donc l’intégralité des postes de pompage de Saguenay, outre ceux des secteurs périphériques, qui seront remis à neuf. Trois d’entre eux sont situés dans l’arrondissement de La Baie, trois autres dans celui de Chicoutimi, tandis que l’arrondissement de Jonquière en compte deux.

Pour l’instant, seulement deux soumissions ont été approuvées par le comité exécutif de Ville de Saguenay. L’une d’elle concerne le poste PPEJ-07 de Jonquière et s’élève à un peu plus d’un million de dollars. L'autre, le poste PELB-05 de La Baie et se chiffre à environ 700 000$.

Il s’agit de travaux majeurs, souligne le conseiller municipal Jimmy Bouchard, rappelant que les postes de pompage n’avaient été soumis qu’à des entretiens de routine depuis leur construction il y a plusieurs dizaines d’années.

Les travaux ont pour principal objectif d’éviter les débordements qui surviennent lors d’épisodes de fortes pluies, causant des déversements d’eaux usées dommageables pour l’environnement.

« On avait pas mal de débordements dans ces stations-là et on veut améliorer notre bilan.

On a encore des réseaux d’égouts qui sont unitaires, c’est-à-dire qu’on a l’eau d’égout et pluvial qui passe par le même tuyau, alors ça amène de gros débits d’eau », explique Jimmy Bouchard.

Bien que la réfection des postes de pompage n’aura pas d’impact dans le quotidien des citoyens, cela représente toutefois une « grande amélioration » sur le plan environnemental.

Les travaux seront entièrement subventionnés par les fonds de la taxe sur l’essence et devraient se terminer à l’automne 2022.

Autres projets

À l’heure actuelle, le plan triennal d’immobilisation de Saguenay comporte toujours une somme de 13 M$ en attente d’attribution.

En ce qui le concerne, Jimmy Bouchard est d’avis que l’argent devrait être investi dans des projets permettant d’accroître les revenus de taxes de la ville.

Cependant, « il y a encore des discussions à avoir avec le conseil », signale-t-il.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES